mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Nouvelles bases secrètes anti-aériennes en Jordanie (photo) (...)

Nouvelles bases secrètes anti-aériennes en Jordanie (photo) ?

Blog JSS.over-blog.com

jeudi 19 février 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Grâce à des sources très fiables, j’ai réussi à découvrir hier soir, en cherchant pendant trois bonnes heures sur Google Earth, de nouveaux lance-missiles anti-aérien basés en plein milieu du désert jordanien ! Au total, il y en à 6 nouveaux... Aux-quels il faut ajouter ceux qui sont (apparemment) en constructions ! Selon les informations que j’ai pu glaner ce matin, ces missiles sol-air sont capables de détecter 45 cibles aériennes en 30 secondes et d’envoyer un missile toutes les 8 secondes. Malgré tout, je n’ai pas réussi à avoir deux informations capitales :
- Quels types de missiles la Jordanie compte t-elle utiliser pour ces nouvelles bases de lancement ?
- Pour défendre quoi en particulier ?


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :

2 Messages de forum

  • Cet article manque de serieux, l’auteur ne connait visiblement pas grand chose au domaine militaire et encore moins a la photo interpretation.
    Les images sont vieilles, montrent la base d’Al Jafr (ou operent des F-5) ainsi que les deux sites de missiles Hawk la protegeant.
    Le dernier paragraphe est lui du domaine de la science fiction puisque l’auteur pense prouver ainsi l’existence d’un programme nucleaire militaire jordanien...
    Pour le serieux et la credibilite de Spyworld, je pense qu’il serait bon de ne pas reprendre ce genre de message.

    • Bonjour,

      Après quelques rapides recherches (que je n’avais pas eu le temps de faire au moment du relais de l’article), j’en suis arrivé aux mêmes conclusions :
      - Il s’agit de la base aérienne de King Faisal près d’Al Jafr.
      - Les autres images montrent des zones de lancement de missiles sol-air Hawk pour la protection de la base. Ceux-ci n’ont pas un grand rayon d’action (moins de 50 km).
      - Les images sont anciennes (2004).
      - Et enfin, ça n’a aucun rapport avec le nucléaire.

      Cordialement,