mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Al-Qaida recruterait en ville de Bienne

Al-Qaida recruterait en ville de Bienne

Patrick Vallélian, Le Matin

vendredi 20 février 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Les autorités sont inquiètes : des recruteurs de la nébuleuse de Ben Laden seraient actifs en Suisse. Notamment à Bienne.

Les terroristes d’Al-Qaida ont-ils créé un réseau en Suisse ? Le passage à Guin (FR) de Malika el-Aroud, l’icône de Ben Laden en Europe, a-t-il suffi pour créer des cellules dormantes ? Ces questions occupent nos services de sécurité alors que cette femme passe aujourd’hui devant la justice belge dans le cadre d’une enquête antiterroriste.

Celle qui a promis de mettre l’Occident à feu et à sang connaît très bien Al-Qaida. Elle y a déjà envoyé son second mari, Moez Garsallaoui. Ce réfugié politique tunisien est passé de l’aide sociale à Fribourg au statut de combattant en Afghanistan.

Reste que, aujourd’hui, c’est son frère Lotfi Garsallaoui qui intrigue nos services de sécurité. Lui vit encore en Suisse, à Bienne plus précisément, près de la gare. Tunisien de 42 ans, il vit grâce à l’aide sociale et à un pécule de la Croix-Rouge.

« Un homme sans histoire, promet son avocat Manuel Rohrer. S’il est croyant. Il ne fait pas de politique et veut vivre paisiblement. » Loin de la vie aventureuse de sa belle-soeur et de son frère Moez.

Pas si sûr, estiment nos limiers fédéraux. Tout d’abord, Lotfi Garsallaoui a été placé en détention préventive en 2005 durant une vingtaine de jours par le Ministère public de la Confédération. « Le procureur fédéral n’a rien retenu contre lui finalement, plaide son avocat. Mon client qui a dû quitter la Tunisie parce qu’il était membre d’un parti islamiste, n’aime pas la violence. »

A voir. La justice bernoise vient de le condamner à 56 heures de travail d’intérêt général pour possession de films de décapitations en Irak. Des films tournés par Al-Qaida.

Le réseau sosminbar

Mais ce qui intéresse plus les fédéraux et la CIA, qui a dépêché une équipe en Suisse, ce sont les messages qu’il a postés sous le pseudonyme d’Abdelatif dans le site sosminbar. Ce forum, géré par le réseau de Malika el-Aroud, sert de portail de communication à Al-Qaida. Il y encourageait notamment la guerre sainte. « Je demande à Dieu, le Tout-Puissant, qu’un jour les traîtres et leurs aides soient décapités. »

Les enquêteurs se demandent aussi pourquoi Lotfi Garsallaoui a continué à se connecter sur le réseau sosminbar et à poster des messages après la condamnation de Malika el-Aroud par le Tribunal pénal de Bellinzone en 2007.

Est-il un activiste de premier rang ? Malika el-Aroud l’a-t-elle chargé de recruter de nouveaux soldats de la foi ? Des questions qui font dire à nos sources policières que le grand frère de Moez Garsallaoui pourrait représenter une menace pour la sécurité de la Suisse. Des doutes qui valent aussi pour son petit frère R. Garsallaoui qui nous a affirmé que Malika el-Aroud est toujours sa belle-soeur et que sa porte lui est grande ouverte.

Le cas des trois frères Garsallaoui inquiète en tout cas les autorités suisses. D’autant qu’en ce moment de plus en plus de jeunes Européens rejoignent les rangs d’Al-Qaida en Afghanistan.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :