jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Le Fatah a utilisé Google Earth pour localiser des cibles à Gaza dénonce le (...)

Le Fatah a utilisé Google Earth pour localiser des cibles à Gaza dénonce le Hamas

AFP

lundi 23 février 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Le Hamas a accusé lundi l’Autorité palestinienne d’avoir espionné ses activistes au profit d’Israël pendant la guerre à Gaza, en utilisant notamment le programme Google Earth pour localiser des cibles.

"Des officiers et des membres des services de sécurité de Ramallah ont chargé leurs agents (à Gaza) de surveiller les mouvements de la résistance dans la bande de Gaza", a affirmé lors d’une conférence de presse à Gaza, le porte-parole du ministère de l’Intérieur du Hamas Ihab al-Ghossein.

"Ces informations ont été envoyées à Ramallah (QG de l’Autorité palestinienne), puis transmises à l’ennemi (Israël) qui a visé des cibles sur la base de ces renseignements collectés avant et pendant la guerre", a ajouté le porte-parole.

Lors de la conférence, plusieurs vidéos "d’aveux" montrant des hommes affirmant être des membres du Fatah ont été diffusées.

Selon un chef du Renseignement du Hamas à Gaza, Abou Abdallah, des cartes, réalisées avec le programme Google Earth, ont notamment été transmises pour localiser précisément plusieurs cibles frappées ensuite par l’aviation israélienne.

"A l’aide du programme Google Earth, ces groupes ont préparé des cartes pour localiser des mosquées, des institutions, des tunnels ou des ateliers. Ils les ont envoyées à leurs responsables dans les services de sécurité en Cisjordanie juste avant la guerre", a affirmé Abou Abdallah à la presse.

Selon lui, les localisations de caches d’armes à Beit Hanoun (nord de la bande de Gaza) ont ainsi été transmises ainsi que des plans du domicile du Premier ministre du Hamas, Ismaïl Haniyeh, dans le quartier de Chati à Gaza, des maisons, des tunnels et de positions du Hamas aux alentours.

L’offensive israélienne dans la bande de Gaza (27 décembre-18 janvier) a fait 1.330 morts palestiniens. Son objectif affiché était de réduire au minimum les tirs de roquettes palestiniennes sur le territoire israélien.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :