vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > La France n’aurait pas été "visée" par l’attentat du (...)

La France n’aurait pas été "visée" par l’attentat du Caire

Le Monde, avec AFP

mercredi 25 février 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Rien ne permet d’affirmer que des Français étaient visés lors de l’attentat du Caire qui a causé la mort d’une jeune touriste française dimanche, a indiqué, mercredi 25 février, un responsable des services de sécurité égyptiens, confirmant les déclarations du gouvernement français.

Le porte-parole du gouvernement, Luc Chatel, a déclaré mercredi que la France "n’était pas a priori directement" visée, démentant ainsi une information parue dans Le Canard enchaîné. "C’était plutôt un attentat de nature à semer la terreur et le trouble dans la communauté touristique" en Egypte et au Caire, a-t-il estimé.

LE "CANARD ENCHAÎNÉ" ASSURE L’INVERSE

Citant une "enquête réalisée sur place par les correspondants" des services secrets français (DGSE), Le Canard enchaîné a fait état d’"une information selon laquelle les touristes français auraient été pistés pendant plusieurs jours par un groupe terroriste" . La France aurait été visée, selon l’hebdomadaire, en raison de "la participation de la frégate Germinal au blocus des côtes de Gaza" depuis la fin de l’offensive israélienne sur le territoire palestinien, le 18 janvier.

Les autorités égyptiennes privilégient l’hypothèse d’une mini-cellule islamiste responsable de cet attentat près du bazar du Caire, le Khan al-Khalili, qui a fait un mort et 24 blessés, en majorité des jeunes touristes français. Le corps de la victime a été rapatrié, mercredi, en France. Trois ou quatre islamistes seraient, selon les enquêteurs cités par le quotidien gouvernemental Al-Ahram, les auteurs de cet acte terroriste non revendiqué, le premier ayant visé des touristes étrangers depuis 2006.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :