vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Colloque international : le rôle de la puissance aérospatiale

Colloque international : le rôle de la puissance aérospatiale

Ministère de la Défense

mercredi 4 mars 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Le 2 mars 2009 au Sénat, à l’invitation du chef d’état-major de l’armée de l’air , le général d’armée aérienne Stéphane Abrial, un large public a assisté à un colloque destiné à explorer la fonction stratégique Connaissance et Anticipation que le Livre blanc de la défense et de la sécurité nationale indique comme devant « faire l’objet d’un effort significatif et prioritaire ».

L’approche, sous l’angle de la puissance aérospatiale, a fait l’objet de débats très ouverts qui ont contribuant à l’enrichissement de la réflexion stratégique de défense. Ils ont permis de mieux comprendre comment les capteurs aérospatiaux, en particulier satellitaires ou à bord des drones MALE , offrent des capacités uniques en matière de connaissance. Ils ont aussi souligné comment, dans un monde où les décisions politiques de crise doivent être prises sans délai, l’action diplomatique s’appuie sur les capacités aérospatiales souvent seules capables d’apporter la charge de la preuve. Ce potentiel d’identification quasi-instantanée des sources d’instabilité et de leurs protagonistes, fait de la puissance aérospatiale un moyen technique d’alerte mais surtout un levier politique qui participe à la prévention des conflits.

Placés sous le patronage de M. Josselin de Rohan, Président de la commission du Sénat pour les Affaires étrangères, de la Défense et des forces armées , les travaux de cette rencontre ont été introduits par le général d’armée Georgelin, chef d’état-major des armées. Après avoir rendu hommage aux aviateurs (l’armée de l’air fête ses 75 ans cette année), le CEMA a souligné le rôle majeur de la puissance aérospatiale dans l’action interarmées, en particulier dans la fonction stratégique « Connaissance et Anticipation » que le Livre blanc identifie comme notre « première ligne de défense » .

Le Centre d’études stratégiques aérospatiales , organisateur du colloque, avait réuni un panel d’orateurs de tout premier plan : comme M. le député Jean-Claude Viollet et M. Louis Gautier, ou membres de la commission du Livre blanc, comme M. d’Aboville et Darrason, se sont associés à l’exercice ainsi que M. Bajollet, coordonnateur national du renseignement, et des officiers généraux de toutes les armées, françaises et étrangères. LA qualité des contributions et des échanges ont permis à la manifestation de rencontrer un vif succès auprès de l’assistance.

En savoir plus :

- Le discours complet du CEMA lors de l’ouverture du colloque


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :