mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Obama dénonce les gaspillages de l’Etat en matière de (...)

Obama dénonce les gaspillages de l’Etat en matière de défense

Reuters

mercredi 4 mars 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Le président Barack Obama fustige les gaspillages dans les dépenses de l’Etat américain, pointant notamment du doigt les surcoûts et le manque de transparence dans les contrats passés en matière de défense.

"L’époque où l’on signait des chèques en blanc aux industriels de la défense est révolue", a déclaré Obama à la presse mercredi.

Le président américain a ordonné une réforme du mode de passation des contrats publics, une décision qui permettra selon lui de faire économiser 40 milliards de dollars par an à l’Etat américain et de réduire le déficit budgétaire.

L’objectif d’Obama, qui a hérité d’un déficit budgétaire de 1.300 milliards de dollars à sa prise de fonctions, est de le ramener à 533 milliards de dollars à la fin de son mandat de quatre ans.

Il a dévoilé la semaine dernière une prévision de déficit budgétaire de 1.750 milliards de dollars pour l’exercice fiscal en cours, qui s’achève le 30 septembre.

"Nous dépensons de l’argent pour des choses dont nous n’avons pas besoin et nous payons plus que nécessaire, ce qui est inacceptable", a-t-il déclaré.

En ce qui concerne la défense, le président a dénoncé des conflits d’intérêt et un manque de supervision des contrats passés avec les industriels. Les projets d’armement, a-t-il ajouté, accusent trop souvent des retards et présentent des surcoûts.

"Nous allons mettre fin aux contrats inutiles, surfacturés, qui n’ont pas fait l’objet d’un appel d’offres et qui alourdissent une addition payée par les Américains."

"Je rejette ce choix, qui n’en est pas un, entre assurer la sécurité de la nation et gaspiller des milliards de dollars des contribuables", a-t-il ajouté.

Obama a précisé qu’il avait mandaté le directeur du Budget à la Maison blanche, Peter Orszag, pour développer d’ici fin septembre un guide des bonnes pratiques en matière de passation de contrats publics.

Ross Colvin et Matt Stepalnick, version française Clément Dossin


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :