vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Le renseignement militaire russe célèbre sa fête corporative

Le renseignement militaire russe célèbre sa fête corporative

RIA Novosti

samedi 5 novembre 2005, sélectionné par Spyworld

Le renseignement militaire russe a 87 ans ce samedi. Le Département d’enregistrement de l’Etat-major de campagne de l’Armée Rouge fut créé le 5 novembre 1918, ce qui marquait le début d’une nouvelle étape dans l’activité des services de renseignement russes.

Le premier organisme responsable du renseignement avait vu le jour en Russie au XVIe siècle. Sous le règne du tsar Alexeï Mikhaïlovitch c’est le Prikaz (département) des affaires secrètes qui officiait.

Le tsar Pierre 1er introduisit dans le statut militaire de 1716 les clauses légales et juridiques régissant l’activité de renseignement.

Le général-adjudant prince Piotr Volkonski, à l’époque chef du cantonnement près l’Etat-major général de l’armée russe, joua un grand rôle dans la création du renseignement militaire.

Le premier organe du renseignement militaire fut l’Expédition des affaires secrètes près le ministère de la Guerre, créée en janvier 1810 sur l’initiative de Barklay de Tolli. Deux ans plus tard il fut rebaptisé Chancellerie spéciale près le ministre de la Guerre.

L’Expédition des affaires secrètes était chargée du renseignement stratégique (collecte d’informations secrètes de portée stratégique à l’étranger), du renseignement opérationnel et tactique (collecte de données sur les troupes ennemies déployées aux frontières de la Russie) et du contre-espionnage (neutralisation des réseaux de l’ennemi).

De nos jours le renseignement militaire reste un important instrument de la politique militaire de la Russie, il protège efficacement ses intérêts militaro-politiques et économiques.

Les données obtenues par le renseignement militaire ont à plusieurs reprises joué un rôle capital dans la prise de décisions déterminantes pour la sécurité du pays et aujourd’hui le travail des agents du renseignement militaire revêt une importance particulière.

Pour courage et héroïsme manifesté dans l’accomplissement de missions de la plus haute importance pour la sécurité nationale du pays, 692 agents du renseignement militaire ont été honorés du titre de Héros de l’Union soviétique et de Héros de la Fédération de Russie.

Au mois d’octobre dernier le président russe, Vladimir Poutine, a conféré le titre de Héros de la Fédération de Russie (à titre posthume) au colonel Vassili Tchoubenko, chef du renseignement des troupes de l’intérieur pour le District de Moscou. Au mois de juillet il avait trouvé la mort au cours d’une opération spéciale lancée au Daghestan en vue de liquider une bande armée.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :