dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Etats-Unis : retrait de candidature d’un haut responsable du (...)

Etats-Unis : retrait de candidature d’un haut responsable du renseignement

AFP

mardi 10 mars 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Charles Freeman, un diplomate américain chevronné qui était sur la sellette au Congrès, a retiré sa candidature à un poste élevé au sein du renseignement, dernier en date d’une série de désistements laissant vacants des postes de l’administration Obama.

M. Freeman "a demandé à ne pas être nommé au poste de président du Conseil national du renseignement" (CNR), indique mardi le bureau du directeur du renseignement Dennis Blair dans un communiqué, ajoutant que ce dernier "a accepté la décision de l’ambassadeur Freeman à regret".

M. Freeman, volontiers critique envers Israël, faisait l’objet d’un processus d’accréditation houleux au Congrès. L’annonce de sa nomination par M. Blair à un poste où il aurait dû coordonner les vues des 16 agences de renseignement américain sur des sujets ultrasensibles a en effet soulevé l’inquiétude d’un groupe de parlementaires aussi bien démocrates que républicains soutenant fermement Israël.

Ces derniers avaient demandé une enquête sur "tout conflit d’intérêt potentiel" résultant de la nomination de M. Freeman, en raison de ses liens avec l’Arabie Saoudite et la Chine, où il a été ambassadeur.

Deux candidates pressenties pour occuper des postes importants au sein du Trésor s’étaient retirées la semaine dernière, suivant une précédente série de désistements.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :