vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > ABM : possible entente russo-américaine sur l’exploitation conjointe (...)

ABM : possible entente russo-américaine sur l’exploitation conjointe du radar de Gabala (député)

RIA Novosti

jeudi 12 mars 2009, sélectionné par Spyworld

logo

La Russie et les Etats-Unis pourraient s’entendre sur l’exploitation conjointe du radar de Gabala, en Azerbaïdjan, pour mettre en place un système de défense antimissile (ABM), a déclaré jeudi devant les journalistes à Moscou le parlementaire russe Leonid Sloutski.

"Je n’exclus pas que, sur le radar de Gabala, les présidents Barack Obama et Dmitri Medvedev puissent s’entendre, ce qui serait la première démarche réciproque des Etats-Unis et de la Russie", a dit M.Sloutski, premier vice-président du Comité pour les Affaires internationales de la Douma (chambre basse du parlement russe).

Moscou a proposé à Washington d’utiliser conjointement les radars russes de Gabala et d’Armavir (sud de la Russie) au lieu de déployer en Europe un système ABM américain. Washington envisage notamment de déployer en Europe des éléments de son bouclier antimissile pour parer à d’éventuelles attaques venant d’Iran ou de Corée du Nord. Les Etats-Unis comptent ainsi installer un radar en République tchèque et dix missiles intercepteurs en Pologne.

Selon le député, l’exploitation du radar de Gabala serait plus logique sur le plan technique et militaire que le déploiement de l’ABM US en Europe Orientale.

"Je pense que les Etats-Unis accepteront cette variante", a-t-il supposé.

M.Sloutski n’a pas exclu que les Américains examinent cette éventualité et a rappelé que l’Azerbaïdjan avait déjà donné son accord à l’utilisation du radar.

Dans le contexte de la crise financière mondiale, "il serait sans doute peu raisonnable" de déployer un bouclier antimissile en Europe, a estimé le député.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :