lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Aéronautique-défense : les fusions-acquisitions ont chuté en (...)

Aéronautique-défense : les fusions-acquisitions ont chuté en 2008

AFP

mardi 17 mars 2009, sélectionné par Spyworld

Les fusions-acquisitions ont chuté de plus de moitié dans le secteur de l’aéronautique et de la défense en 2008 et ne seront pas plus importantes en 2009 vu le contexte économique actuel, selon une étude du cabinet PricewaterhouseCoopers (PWC) publiée mardi.

"Compte tenu des nouvelles réalités commerciales auxquelles font face les sociétés et les investisseurs, les opérations de fusions-acquisitions d’envergure se sont faites rares en 2008", note PWC. Elles ont atteint 14,3 milliards de dollars en 2008 contre 32,9 en 2007.

Seules trois opérations de plus d’un milliard de dollars figurent parmi les dix opérations les plus importantes de l’année, soit le nombre le plus faible depuis 2000.

La plus grande opération est le rachat, finalisé fin octobre, du groupe américain d’électronique de défense DRS Technologies par l’italien Finmeccanica pour 5,2 milliards de dollars.

Le nombre d’opérations réalisées par des fonds d’investissement a diminué de plus de moitié, "passant de 77 en 2007 à 31 en 2008". Elles ne représentent plus que 17% de la valeur totale des transactions en 2008, contre 49% l’année précédente, détaille l’étude.

"Conserver de la liquidité est la priorité immédiate des principaux acteurs du secteur", souligne Guillaume Rochard de chez PWC.

En 2009, "les préoccupations concernant la capacité de production au niveau mondial, l’annulation de commandes, la stagnation ou la baisse des dépenses militaires et le défi technologique (...) sont autant de facteurs qui auront une incidence négative sur les activités de fusions-acquisitions", a-t-il ajouté.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :