dimanche 10 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > France > Un homme interpellé hier : le Contre-Espionnage en opération dans le sud (...)

Un homme interpellé hier : le Contre-Espionnage en opération dans le sud Drôme

Stéphane Blézy et Fabrice Margaillan, Ledauphine.com

mercredi 25 mars 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Une équipe de la Direction centrale du Renseignement intérieur (DCRI - le Contre-Espionnage français né de la fusion récente de la DST et des renseignements généraux) est intervenue à Nyons hier matin pour interpeller un homme dans le cadre de la lutte anti-terroriste que mènent les services français depuis plusieurs années.

Une opération menée dans le plus grand secret, et sur laquelle aucune information officielle n’avait filtré hier soir. Pas même de la préfecture, que nous avons interrogée. De leur côté, les services de police et de gendarmerie de la Drôme n’auraient pas été informés de cette opération. Ce qui n’est pas forcément étonnant.

Un suspect présenté comme un informaticien

Néanmoins, selon nos informations, une équipe de la DCRI - plusieurs hommes encagoulés et lourdement armés - a procédé à l’arrestation d’un homme âgé de 25 à 30 ans dans un pavillon discret, situé en retrait de la Henri-Bosco à Nyons, à quelques pas de la salle de prière de la ville.

L’homme aurait ensuite été immédiatement transféré à Valence où il aurait été placé en garde à vue dans les locaux du Renseignement intérieur local ou au commissariat central.

Toujours selon nos informations, cet homme, portant un nom à consonance maghrébine serait informaticien. S’il a été interpellé dans le cadre de la lutte anti-terroriste, rien ne permet de dire aujourd’hui qu’il soit mêlé à l’activité d’un quelconque réseau. C’est sans aucun doute ce que les hommes de la DCRI tentent de déterminer.

Hier soir, on apprenait que les agents du Contre-Espionnage avaient quitté la Drôme. Pas d’information en revanche sur la poursuite, ou non, de la garde à vue du suspect qui peut durer, en matière d’anti-terrorisme, 96 heures.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :