lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > France > Canal+ mis en examen pour espionnage

Canal+ mis en examen pour espionnage

Europe1.fr

samedi 4 avril 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Canal+ a été mis en examen en juillet 2008, notamment pour "complicité d’atteinte à la vie privée", dans l’enquête, close récemment, sur d’éventuelles surveillances de salariés de la chaîne, dont Bruno Gaccio,

L’information vient d’être diffusée. Canal+ aurait été mis en examen au mois de juillet pour espionnage. La juge d’instruction Nathalie Turquey a clôturé "ces derniers jours" l’instruction ouverte en juillet 2005 à Paris.

L’enquête avait été ouverte après qu’un ancien employé des services sécurité de la chaîne et ex-agent de la DGSE (direction générale de la sécurité extérieure), Pierre Martinet, eut affirmé dans un livre avoir personnellement filé et photographié Bruno Gaccio, ancien auteur des Guignols, à la demande de l’ancien responsable de la sécurité de Canal+, Gilles Kaehlin et de son adjoint, Gilbert Borelli.

Concernant Bruno Gaccio, M. Martinet avait rapporté dans son ouvrage un projet de machination visant à accuser l’ancien auteur des Guignols, surnommé "Golf", de viol ou à le mêler à une affaire de drogue pour le discréditer. Il a affirmé que les courriels et la liste des appels de l’animateur avaient été surveillés.

Face à ces affirmations, Bruno Gaccio et Michel Rocher, ancien directeur technique de Studio Canal, avaient porté plainte contre X, notamment pour "atteinte à la vie privée d’autrui". Au total, une dizaine de salariés de Canal+, dont MM. Gaccio et Rocher, auraient fait l’objet de surveillances, selon M. Martinet.

La juge a procédé à la mise en examen en juillet 2008 de la chaîne cryptée en tant que personne morale pour "complicité d’atteinte à l’intimité de la vie privée, d’atteinte au secret des correspondances, de transmission et recel d’informations nominatives, de violation du secret professionnel et recel".


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :