jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > L’Inde devrait se doter de sous-marins nucléaire

L’Inde devrait se doter de sous-marins nucléaire

AFP

lundi 6 avril 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Le commandant des forces françaises dans l’océan Indien a conseillé vendredi à l’Inde de se doter de sous-marins d’attaque à propulsion nucléaire pour renforcer la sécurité de son territoire, un avis "personnel" a ensuite souligné l’état-major des armées françaises.

"Un sous-marin à propulsion nucléaire vous offre de la mobilité (...) afin d’assurer la sécurité d’un large territoire", a déclaré le vice-amiral Gérard Valin, en charge du commandement français inter-armées dans l’océan Indien, lors d’un point de presse à Bombay.

Alors que l’Inde est engagée dans un vaste programme de modernisation de ses trois armes, M. Valin a jugé "légitime" que le géant asiatique, aux milliers de km de côtes, s’équipe de sous-marins d’attaque à propulsion nucléaire, afin notamment d’intervenir plus rapidement sur des théâtres d’opération.

Le porte-parole de l’état-major des armées françaises, le capitaine de vaisseau Christophe Prazuck, a par la suite indiqué à Paris qu’il "s’agissait de l’analyse technique et personnelle d’un officier de marine".

"Les forces armées françaises n’ont pas à se prononcer sur les choix capacitaires des pays souverains", a souligné le porte-parole.

La Marine indienne avait annoncé en 2007 que son premier submersible à propulsion nucléaire serait prêt cette année pour des essais en mer.

L’Inde procède aussi régulièrement à des tirs d’essai de missiles balistiques à capacité nucléaire —pouvant atteindre le Pakistan ou la Chine— dont deux tirs en 2008 de missiles devant être installés sur ce futur sous-marin développé localement et adapté d’un appareil russe.

L’Inde, puissance dotée de la bombe atomique, est le premier marché d’armements parmi les pays émergents, avec 50 milliards de dollars de contrats potentiels d’ici à 2018 pour moderniser la quatrième force armée du monde en termes d’effectifs.

La France est le troisième fournisseur d’équipements de défense à l’Inde, derrière Israël et la Russie.

La coopération militaire franco-indienne est également étroite : les deux Marines ont pris part la semaine dernière à des exercices au large de Goa (ouest de l’Inde), a précisé le vice-amiral Valin.

Le 6 octobre 2005, l’Inde avait signé un contrat avec la France pour la livraison de six sous-marins Scorpène franco-espagnols, accompagnée de la vente de 36 missiles, pour 2,4 milliards d’euros. Un premier submersible, propulsé au diesel, est en construction depuis décembre 2006 dans les chantiers navals de Bombay.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :