vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Mise en service opérationnelle du Système d’Information et de (...)

Mise en service opérationnelle du Système d’Information et de Communication du Pôle Stratégique de Paris

EADS

mercredi 8 avril 2009, sélectionné par Spyworld

logo

- Un système d’information hautement stratégique concernant plus de 2 000 utilisateurs de la chaîne de commandement française.
- Un projet en deux phases pour une mise en oeuvre opérationnelle qui s’étend de 2008 à 2012

EADS Defence & Security et Thales ont achevé les opérations de déploiement qui ont permis la mise en oeuvre opérationnelle de la première version du Système d’Information et de Communication du Pôle Stratégique Paris (PSP) à l’Etat Major des Armées (EMA) et à la Direction du Renseignement Militaire (DRM).

Cette première version a été réalisée au titre du marché d’Opération d’Ensemble des Systèmes d’Information et de Communication du Pôle Stratégique de Paris (OE SIC PSP). Ce marché d’un montant de l’ordre de 70 millions d’euros, notifié en octobre 2006 à EADS Defence&Security, mandataire, et Thales, ainsi qu’à leurs partenaires INEO et Cegelec, porte sur la réalisation d’un programme relatif à la refonte de l’ensemble des systèmes d’information et de communication du Haut Commandement français du Pôle Stratégique de Paris.

La durée du programme est de six ans pour la partie réalisation et pourra être prolongée de cinq années pour la maintenance.

Le système PSP est aujourd’hui déployé dans sa première version sur l’Ilot Saint-Germain (ISG) à Paris et à la DRM, à Creil, au service de plus de 2 000 utilisateurs.

Le nouveau système apporte une architecture réseau à forte faculté de reconfiguration et permet au centre de commandement du Pôle Stratégique Paris de disposer d’un premier niveau de capacité favorisant le travail collaboratif, avec un système d’information modernisé et attractif en synergie avec l’existant.

Les travaux de modernisation et d’extension de l’infrastructure réseau se poursuivront avec la livraison des cinq étages du haut de la tour centrale et les travaux de mise hors d’eau et la protection renforcée des nœuds de communications.

Les utilisateurs de PSP sont des officiers d’état-major, des militaires du renseignement et des officiers alliés dans le cadre d’opérations interalliées. Le nouveau système offrira dans sa seconde version un centre de commandement EMA-DRM unifié et ouvert capable de mettre en œuvre une politique qui favorise la circulation de l’information et l’efficacité opérationnelle.

Le système PSP, remplaçant l’actuel Système d’Information et de Commandement des Armées (SICA), s’inscrit dans la trajectoire de convergence et d’interopérabilité avec les autres opérations lancées par le Ministère de la Défense. Par ailleurs, le système PSP répond aux nouveaux besoins de l’EMA, en augmentant notamment la fluidité du partage de l’information, dans le strict respect de la sécurité.

Grâce au système PSP, la France est capable d’armer un état major interalliés de niveau stratégique (OHQ : Operational Head Quarter) et de satisfaire ainsi aux objectifs de l’Union Européenne.

Dès 2010, un second niveau de capacité avec un Système d’Information unifié sera mis en œuvre. Il augmentera la fluidité des échanges EMA, DRM et pays alliés et permettra la montée en puissance des applications métiers qui répondent à des besoins opérationnels spécifiques. Ce second niveau de capacité est conçu pour être d’ores et déjà adapté aux besoins du futur « Pentagone français » qui devrait voir le jour en 2012 sur le site de Balard, pour une mise en service opérationnel progressive à partir de 2014.

JPEG - 409.7 ko

Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :