jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > Assemblée : la Loi de programmation militaire 2009-2014 examinée à la (...)

Assemblée : la Loi de programmation militaire 2009-2014 examinée à la mi-mai

AFP

jeudi 9 avril 2009, sélectionné par Spyworld

logo

La Loi de programmation militaire (LPM) 2009-2014, déclinaison législative du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale publié au printemps, sera débattue les 18 et 19 mai à l’Assemblée nationale, a annoncé jeudi le ministère de la Défense.

"La commission de la Défense de l’Assemblée nationale a examiné mardi et mercredi la loi de programmation militaire sur le fond ainsi que 211 amendements", a indiqué le général Christian Baptiste, porte-parole adjoint du ministère de la Défense, lors de son point de presse hebdomadaire. Cet examen s’est déroulé en présence du ministre de la Défense Hervé Morin, a-t-il précisé.

Le budget 2009 de la Défense, déjà approuvé, est le premier de la LPM 2009-2014 qui doit conduire, sur l’ensemble de la période, à la fermeture d’environ 80 unités, au transfert d’une trentaine d’autres et à la suppression de 54.000 emplois militaires et civils sur 320.000.

La LPM doit traduire aussi dans le détail les grandes orientations du Livre blanc comme la priorité donnée au renseignement.

Son examen, qui devait être lié dans un premier temps à celui du budget 2009 de la défense, a été repoussé à plusieurs reprises.

De source parlementaire, on précise que parmi les amendements adoptés, un certain nombre concernent la commande anticipée de nouveaux matériels militaires, dans le cadre du plan de relance du gouvernement.

Il s’agit d’un nouveau Bâtiment de projection et de commandement (BPC) de la marine nationale dont la commande interviendra dès cette année alors qu’elle ne devait être passée que dans huit ans, d’un quatrième BPC prévu pour 2020, de cinq hélicoptères de transport Caracal ou encore de 200 Petits véhicules de protection (PVP), également commandés dès 2009.

Interrogé par l’AFP, le président (UMP) de la commission de la défense de l’Assemblée, Guy Teissier, a salué "un effort budgétaire conséquent", estimant qu’il "permettra aux armées de se doter plus rapidement de matériels dont les militaires français ont un besoin urgent sur les théâtres d’opérations extérieures".


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :