mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > Nucléaire : des fichiers informatiques présentés comme preuve contre (...)

Nucléaire : des fichiers informatiques présentés comme preuve contre Téhéran

AFP

dimanche 13 novembre 2005, sélectionné par Spyworld

logo

Des responsables du renseignement américain ont montré à l’Agence internationale à l’énergie atomique (AIEA) le contenu d’un ordinateur portable iranien volé, prouvant, selon eux, que Téhéran cherche à se doter de l’arme nucléaire, indique le New York Times dimanche. Lors d’une réunion à Genève, à la mi-juillet, les renseignements américains ont présenté une sélection tirée de plus de mille pages, présentant des simulations et des comptes rendus d’expérimentations, affirmant qu’ils sont la preuve d’une volonté de longue date de Téhéran de concevoir une ogive nucléaire, rapporte le quotidien citant six participants américains et européens à la réunion.

Les Américains ont toutefois souligné que ces documents ne prouvent pas que l’Iran possède une bombe atomique. Mais ils sont la preuve la plus évidente à ce jour que Téhéran cherche à mettre au point une ogive nucléaire compacte compatible avec son missile Shahab, qui peut atteindre Israël et d’autres pays au Moyen-Orient. L’Iran assure que son programme nucléaire ne vise que des objectifs civils.

La réunion, à laquelle participait le directeur général de l’AIEA, Mohamed ElBaradei, faisait partie d’une campagne américaine visant à accroître la pression internationale sur l’Iran, écrit le Times.

"Nous n’avons pas l’habitude de trimbaler nos secrets dans des ordinateurs", a dit dimanche, à Téhéran, le porte-parole des Affaires étrangères Hamid Reza Assefi. "Tout cela ne vaut rien et c’est naïf", a-t-il insisté.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :