dimanche 10 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > La Maison Blanche va rendre public des documents de l’ère (...)

La Maison Blanche va rendre public des documents de l’ère Bush

AFP

jeudi 16 avril 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Quatre mémos secrets relatifs à la politique antiterroriste de l’ex-président américain George W. Bush vont être déclassifiés. Barack Obama précise toutefois qu’il n’y aura aucune poursuite contre des agents de la CIA.

Le président Barack Obama a annoncé jeudi que les personnels de la CIA ayant mené des interrogatoires musclés dans le cadre de consignes secrètes de l’agence ne seraient pas poursuivis, alors que des mémos secrets de l’ère Bush allaient être partiellement rendus publics.

Le ministère de la Justice doit publier jeudi quatre mémos secrets ayant servi de fondement juridique aux politiques controversées d’antiterrorisme sous l’ex-président américain George W. Bush mais certaines parties demeureront censurées.

Dans un communiqué, Barack Obama convient à propos des techniques d’interrogatoires utilisées que les Etats-Unis ont traversé "un chapitre noir et douloureux" de leur histoire mais souligne qu’il a déjà fait "cesser ces techniques contenues dans les mémos".

Le président Obama estime que "ceux qui ont fait leur devoir en se fondant avec bonne foi sur les conseils légaux du département de la Justice ne seraient pas poursuivis".

"Nous devons protéger leur identité de façon aussi vigilante qu’ils protègent notre sécurité et nous devons leur faire confiance", a ajouté le président à propos des personnels de la CIA qui ont mené ces interrogatoires.

La Maison Blanche a précisé que la publication de ces mémos secrets ne serait pas intégrale. "Je crois profondément que les Etats-Unis ont le devoir solennel de maintenir la nature secrète de certaines activités et informations liées à notre sécurité nationale", a justifié le président.

"En conséquence, les circonstances exceptionnelles entourant ces mémos ne devraient pas être vues comme une érosion des principes légaux qui permettent de maintenir la classification de certaines activités secretes", ajoute le président.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :