mardi 24 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > Mort de l’ancien ministre de la Défense Yvon Bourges

Mort de l’ancien ministre de la Défense Yvon Bourges

AFP

samedi 18 avril 2009, sélectionné par Spyworld

logo

L’ancien ministre gaulliste de la Défense Yvon Bourges est mort samedi à 87 ans, à l’hôpital militaire du Val de Grâce à Paris, a annoncé dans un communiqué l’actuel ministre de la Défense Hervé Morin.

Il avait été nommé à la Défense en 1975 dans le gouvernement de Jacques Chirac et avait conservé ce poste jusqu’en septembre 1980, date à laquelle il avait été élu au Sénat.

"Avec sa disparition, la France perd un grand et discret serviteur de l’Etat, un européen déterminé et un homme politique de convictions", écrit M. Morin.

Michèle Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur, a elle aussi salué la mémoire de l’ancien ministre, un "homme de conviction" dont la "fidélité aux idées gaullistes ne s’est jamais démentie".

"C’est avec une grande émotion et une profonde tristesse que j’ai appris la disparition d’Yvon Bourges" qui "aura marqué la vie politique de notre pays pendant plus de quarante ans", affirme la ministre dans un communiqué.

"Homme de conviction et d’engagement, sa fidélité aux idées gaullistes ne s’est jamais démentie. Homme d’Etat, il a su porter haut les valeurs de la France en tant que secrétaire d’Etat du Général de Gaulle, en tant que ministre de la Défense dans les gouvernements de Jacques Chirac et de Raymond Barre, en tant que Parlementaire", ajoute-t-elle.

"Homme de terrain et de dévouement, il a aussi consacré sa vie au service de notre pays et de ses concitoyens", souligne le communiqué.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :