lundi 16 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > France > Affaire d’espionnage chez Valéo

Affaire d’espionnage chez Valéo

Le Figaro

mardi 28 avril 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Selon une information RTL, une affaire d’espionnage conduite par l’ex-patron Thierry Morin secoue actuellement Valeo.

L’entreprise a découvert il y a quelques jours que son ancien patron, Thierry Morin, aurait mis en place un système d’écoute clandestin au sein même d’une des salles de réunion, au siège social, à Paris. De janvier à mars 2009, de nombreuses réunions du Conseil d’administration auraient ainsi été enregistrées en toute discrétion à partir des micros de la salle, sans que personne ne soit au courant.

Thierry Morin, sur le point d’être remercié par l’entreprise, n’était pas convié à ces réunions où il y était question des modalités de son futur départ.

L’ancien patron de Valéo n’a fait pour l’instant aucun commentaire. Cependant, toujours selon RTL, dans une lettre adressée à son successeur, l’ex-patron reconnait l’installation du système d’écoute, son seul but étant « de mieux retranscrire les débats ».

En mars dernier, Thierry Morin démissionnait de Valéo, avec un chèque de départ d’un peu plus de 3,26 millions d’euros. Avec cette affaire d’espionnage, Valéo pourrait rapidement porter plainte contre son ancien patron et ainsi briser le contrat de travail qui a permis à Morin de toucher sa prime de départ.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :