mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > L’Angleterre veut une base de données des échanges Internet et (...)

L’Angleterre veut une base de données des échanges Internet et téléphoniques

ZDNet.fr

mardi 28 avril 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Le gouvernement anglais a proposé un projet de constitution d’une base de données regroupant les appels téléphoniques et les échanges Internet des citoyens afin de servir la lutte contre le crime et le terrorisme.

Les autorités britanniques semblent chercher par tous les moyens à s’arroger un droit de regard sur les communications électroniques de ses citoyens.

Après avoir proposé il y a quelques semaines de collecter les données des sites de réseaux sociaux, le gouvernement récidive en proposant cette fois de créer une base de données pour recueillir les données téléphoniques et Internet. Cette idée a été émise par la ministre de l’Intérieur, Jacqui Smith, pour qui de telles informations peuvent servir dans la lutte contre le terrorisme et d’autres firmes de crimes. Un argument souvent employé pour défendre des projets liberticides.

Vague d’opposition dans le pays

Madame Smith assure qu’il ne s’agirait pas de centraliser ces données mais au contraire d’en confier la gestion à des sociétés privées. Un projet évalué à 2 milliards de livres qui a soulevé une vague d’opposition dans le pays.

L’année dernière, le gouvernement britannique a déposé un projet de loi de surveillance de masse des flux de données nommé Intercept Modernization Programm, dans lequel figure la création de cette base de données. (Eureka Presse)


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :