mardi 24 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Les Emirats 3ème importateur d’armes après la Chine et (...)

Les Emirats 3ème importateur d’armes après la Chine et l’Inde

AFP

mardi 28 avril 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Les Emirats arabes unis sont devenus le troisième plus grand importateur d’armes conventionnelles dans un marché mondial en hausse de 21% en cinq ans, selon un rapport quinquennal de l’Institut international de recherche pour la paix (SIPRI) publié lundi.

"Cette arrivée des Emirats dans le peloton de tête des cinq principaux importateurs d’armes est le changement le plus significatif" intervenu dans le marché de l’armement entre 2004 et 2008, car ce pays n’occupait que la seizième place au cours des cinq années précédentes, précise le rapport.

Les Etats-Unis demeurent le principal exportateur de matériel militaire (31%) devant la Russie (25%) qui enregistre une progression de ses ventes de 14% par rapport à la période d’analyse précédente du SIPRI, de 1999-2003.

Ces deux pays sont suivis par l’Allemagne (10%), la France (8%) et la Grande-Bretagne (4%), précise l’institut, dont le siège est à Stockholm.

Chez les importateurs, les Emirats avec 6% des importations mondiales sont seulement devancés par la Chine (11%) et l’Inde (7%). Elles concernent près de 80 avions de combat F-16E américains et une cinquantaine de Mirage-2000-9 français, selon le rapport.

Ce dernier ajoute que vu le nombre de commandes passées en 2008 les Emirats continueront d’être un importateur significatif dans les années à venir.

La région du Moyen-Orient, avec un bond de 38% par rapport aux cinq années précédentes, lié surtout à la hausse des importations émiraties, est redevenue un des principaux importateurs d’armes conventionnelles, note le SIPRI.

Plus d’un tiers des exportations américaines (37%) ont été destinées à cette région depuis 2004. Israël a notamment acheté 102 avions F-16I.

"l’Iran n’a compté que pour 5% dans les exportations vers le Moyen-Orient", selon le SIPRI. L’Iran n’est que le 27ème importateur, juste devant l’Irak qui a commandé 140 chars M1A1 américains en 2008 et envisage l’achat d’avions de combat et de véhicules blindés.

"Bien que nous soyons très loin des niveaux atteints entre le début et le milieu des années 80, cette tendance reste inquiétante dans une région où subsistent de multiples sources de conflits potentiels ainsi qu’une confiance et une transparence limitées entre gouvernements", note l’un des chercheurs du SIPRI, Pieter Wezeman.

Le volume des exportations allemandes a augmenté de 70% ces dix dernières années et, dans la même période, sa part dans les exportations mondiales est passée de 7% à 10%.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :