mardi 24 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > L’Angleterre toute entière sera-t-elle mise sur écoute (...)

L’Angleterre toute entière sera-t-elle mise sur écoute ?

PCINpact.com

mardi 5 mai 2009, sélectionné par Spyworld

logo

L’Angleterre n’espionnera pas les usagers depuis leur ligne téléphonique ou internet a nié le Government Communications Headquarters, ou GCHQ, qui développe pourtant actuellement une technologie à même de traquer des informations sur les réseaux, mais qui a assuré qu’elle ne s’en servira que quand c’est nécessaire, et absolument par pour espionner qui que ce soit.

Dans sa déclaration, GCHQ explique que le défi de l’avenir est de maintenir la croissance dans le domaine des communications sur le net. « Nous devons sans cesse réinvestir pour maintenir à niveau avec les techniques qui sont utilisées par ceux qui menacent la Grande-Bretagne et ses intérêts », ajoute la GCHQ.

Mais jamais, ô grand jamais, l’agence n’aurait planifié de mettre tout le pays sur écoute, pas plus qu’elle n’ambitionnerait de mettre en place une base de données recensant de manière centralisée toutes les données sur les télécommunications qui transitent en Angleterre.

Ce déni fait cependant suite à l’intervention du gouvernement qui avait émis l’idée d’une base de données unique pour l’ensemble des communications gouvernementales. Jacqui Smith avait en effet évoqué une telle solution destinée à stocker les informations recueillies sur tel ou tel.

La machine s’est mise en branle dès lors que le Sunday Times a rapporté dans son édition de dimanche que le GCHQ avait pour ambition de contrôler les télécommunications dans le pays. Selon les informations publiées par le journal, près de 1 milliard de livres aurait été investi dans un tel programme.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :