mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Un micro-hélicoptère d’espionnage, découvrez les images

Un micro-hélicoptère d’espionnage, découvrez les images

Maxisciences.com

dimanche 10 mai 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Norvège - Le plus petit hélicoptère du monde a été spécialement conçu pour les espions et les soldats. Il fait la taille d’un paquet de cigarettes et sera utile aux soldats du futur pour obtenir, à distance, des renseignements sur le champ de bataille.

Le « nanocoptère » PD-100 Black Hornet est loin de ressembler aux hélicoptères télécommandés des amateurs passionnés d’aviation et de modélisme. Ces derniers n’accélèrent ni ne décélèrent comme les vrais hélicoptères et ne sont pas capables de faire du surplace.

Les concepteurs du Black Hornet ont développé un minuscule engin qui sera, lui, capable de faire tout cela, grâce au plus petit et plus léger mécanisme du monde. Pesant seulement 15 grammes, l’appareil PD-100 est même plus petit qu’un hélicoptère à piles pour enfant. Alimenté par un moteur électrique, le microcoptère possède 4 pales, porte une caméra numérique et vole à la vitesse de 30 km/h. Il a été testé avec succès à l’intérieur et à l’extérieur sous des vents légers.

« On peut le mettre dans sa poche et le faire décoller en quelques secondes pour prendre connaissance de la situation » dit Petter Muren, le directeur des constructeurs Prox Dynamics. « Il sera utile dans les situations où observer une zone hostile ou un bâtiment contaminé de plus près est crucial ». Le Black Hornet ne sera vendu qu’aux gouvernements et à leurs agences.

Une éventuelle panne de batterie ou un crash ont des conséquences minimes, car les pièces bon marché peuvent facilement être remplacées. Le kit standard fourni avec l’appareil est constitué d’une télécommande de poche et d’un chargeur.

Découvrez le PD-100 en images : http://www.maxisciences.com/h%e9lic...


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :

1 Message

  • « PD-100 Black Hornet est loin de ressembler aux hélicoptères télécommandés des amateurs passionnés d’aviation et de modélisme. Ces derniers n’accélèrent ni ne décélèrent comme les vrais hélicoptères et ne sont pas capables de faire du surplace. »

    Pour info bon nombre d’amateurs passionnés d’aviation et de modélisme ont des hélicos qui possèdent des réactions très proches du réel tant dans la mécanique que dans le rendu en vol.
    Il serait bon de se renseigner à minima avant de publier se genre d’annerie.