jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Un responsable du Pentagone accusé d’espionnage au profit de la (...)

Un responsable du Pentagone accusé d’espionnage au profit de la Chine

Le Monde, avec AFP

jeudi 14 mai 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Un ancien membre de l’armée de l’air, responsable du département de la défense américain, a été accusé d’espionnage au profit de la Chine, indique, mercredi 13 mai, le ministère de la justice. Selon l’acte d’accusation, le lieutenant-colonel à la retraite James Wilbur Fondren, 62 ans, ancien directeur adjoint de la représentation à Washington du commandement américain pour le Pacifique, "a conspiré de manière illégale et en connaissance de cause" afin de communiquer des informations secrètes.

"Les allégations dans cette affaire sont troublantes – la remise d’informations classifiées à un agent étranger de la République populaire de Chine constitue une menace sérieuse et réelle à notre sécurité intérieure", a indiqué Dana Boente, procureur du district est de Virginie. "Le gouvernement américain accorde une grande confiance à ceux qui ont accès à des informations classifiées et nous nous engageons à poursuivre ceux qui abusent de cette confiance", a-t-elle ajouté. Selon la plainte, James Wilbur Fondren a commencé par dispenser des conseils financiers à un ami né à Taïwan, nommé Tai Shen Kuo, vers le mois de février 1998, soit environ deux ans après qu’il a pris sa retraite de l’armée de l’air. M. Fondren a continué de fournir des conseils à M. Kuo même après avoir intégré, en août 2001, le commandement américain pour le Pacifique, où il disposait d’un accès spécial à des informations secrètes et d’un ordinateur contenant des données classées.

PARMI CES INFORMATIONS, DES DÉTAILS SUR UNE VISITE DE RESPONSABLES DE L’ARMÉE CHINOISE

A l’insu de M. Fondren, M. Kuo travaillait sous la direction d’un responsable non identifié du gouvernement chinois, précise la plainte. M. Kuo avait présenté M. Fondren à ce responsable chinois vers le mois de mars 1999. Le responsable chinois avait appris à M. Kuo comment tromper l’ancien lieutenant-colonel pour qu’il croit qu’il fournissait à son ami des informations destinées à des responsables de l’armée taïwanaise. "Toutefois, M. Fondren savait que M. Kuo fournissait des informations à un agent d’un gouvernement étranger", indique la plainte, qui précise qu’entre novembre 2004 et février 2008 M. Fondren a intégré des informations classées dans huit rapports qu’il a ensuite vendus à M. Kuo pour des sommes comprises entre 350 et 800 dollars pièce.

Parmi ces informations classées, figuraient des détails sur une visite aux Etats-Unis de responsables de l’armée chinoise ou encore sur un exercice en mer des marines américaine et chinoise. M. Kuo a été arrêté en février 2008 en même temps qu’un autre de ses contacts au Pentagone, Gregg William Bergersen, et un autre complice chinois, Yu Xin Kang. Lors de son arrestation, M. Kuo se trouvait dans la maison de M. Fondren en Virginie où il séjournait. En mai 2008, M. Kuo a plaidé coupable de complot et a été condamné à une peine de quinze ans et demi d’emprisonnement. MM. Bergersen et Kang ont aussi été condamnés à des peines d’emprisonnement. M. Fondren, qui est en congé administratif depuis février 2008, encourt une peine maximum de cinq ans d’emprisonnement et une amende de 250.000 dollars.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :