vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > Felin victime de la vente des fréquences ?

Felin victime de la vente des fréquences ?

TTU.fr

jeudi 14 mai 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Felin pourrait bien être la première victime identifiée de la vente de fréquences militaires décidée par le Premier ministre.

La fréquence à la norme DECT (technologie sans-fil numérique améliorée) utilisée était particulièrement appréciée par les opérationnels pour le combat en milieu urbain, affichant d’excellentes performances.

Et patatras ! La nouvelle fréquence (2 GHz) du combattant du futur est bien inférieure en termes de portée et de qualité par rapport à l’ancienne.

« Il y a une importante perte de transmission, spécialement en situation de combat urbain », note une source proche du dossier. Moins de performances et aussi plus cher. Ainsi, il faut modifier les postes radios et installer des balises intermédiaires afin de porter la transmission aussi loin que la précédente.

Espérons que les gains dégagés par la vente de cette fréquence à la TNT combleront les éventuels surcoûts au programme Felin...

La tenue du combattant développé par Sagem effectuera son évaluation technico-opérationnelle (EVTO) à la fin mai, en Guyanne. Un temps envisagé, des éléments du Felin devaient partir pour l’Afghanistan. Une idée qui semble avoir été rejetée à l’EMA.

La mise en service opérationnel est prévue pour 2010 (2008 à l’origine), le dernier équipement doit arriver en 2014, soit avec un an de retard. Pour 2009, les commandes s’élèvent à 16454 pour 2749 livraisons.

En 2012, vingt régiments d’infanterie doivent recevoir leur système, et 9 000 autres seront adaptés pour le génie, l’artillerie et la cavalerie (système avec des fonctions dégradées, comme l’armement...), l’objectif final étant d’avoir 31 445 tenues à l’horizon 2014.

D’un poids de 25 à 40 kg (missions statiques) selon le niveau de protection balistique recherché, le Felin offre une grande modularité (combat haute intensité, maintien de la paix). Rappelons que le Felin a été développé autour de cinq axes : protection, communication/observation (vision jour/nuit, vidéo, système ostéophone...), létalité (revalorisation du Famas, tir déporté...), mobilité et soutien (“vivre avec le système”).


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :