lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > Vente du Rafale : sujet à éviter ! (Morin)

Vente du Rafale : sujet à éviter ! (Morin)

AFP

vendredi 15 mai 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Le ministre de la Défense Hervé Morin a estimé jeudi que "moins on parle" de la vente éventuelle du Rafale à la Libye, "mieux on se porte".

"On est sur des sujets dont moins on parle, mieux on se porte", a déclaré M. Morin sur LCI alors qu’il doit se rendre en Libye dans les prochains jours. Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi avait promis en décembre 2007 d’acheter des chasseurs Rafale à la France.

"Au-delà de la Libye, je m’étais fixé comme objectif de relancer les exportations d’armements françaises parce qu’il s’agit d’un joyau technologique extraordinaire", a poursuivi M. Morin."Nous nous étions fixé en 2008 comme cap 6 milliards d’euros d’exportations, nous l’avons largement franchi, nous sommes à 6,3 milliards", a-t-il souligné, rappelant que des "contrats majeurs" avaient été passés avec le Brésil avec lequel la France a un partenariat stratégique.

"Nous avons des discussions extrêmement approfondies avec un certain nombre de pays qui, je l’espère, aboutiront dans les prochaines semaines", a-t-il ajouté, affirmant : "cet effort-là nous le faisons avec la discrétion qui s’impose puisque chaque fois que vous (la presse, ndlr) en parlez, vous favorisez la concurrence".

M. Morin a, par ailleurs, dit qu’il faisait "tout" pour sauver le programme A400-M qui a pris du retard. Il s’agit d’un "programme-phare pour la défense européenne" et pour EADS et "un symbole pour la construction de la défense européenne", a-t-il souligné.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :