mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Des nouvelles suédoises du projet NEURON

Des nouvelles suédoises du projet NEURON

Bertrand ILHE, Bulletins-electroniques.com

lundi 18 mai 2009, sélectionné par Spyworld

logo

A l’occasion d’une visite officielle la 20 avril 2009 dans le compté d’Ostergötland, l’Ambassadeur de France, M. Joël De Zorzi, a visité les bureaux d’étude et les unités de production du groupe SAAB Aero à Linköping. Parmis les nombreux projets présentés, le plus spectaculaire sur le plan tcehnologique est incontestablement le développement d’avions sans pilote à usages civils et militaires.

En 2003, la Suède, la France, l’Italie, l’Espagne, la Grèce et la Suisse ont décidé d’unir leurs efforts pour la réalisation d’un démonstrateur de drone de combat appelé NEURON. Ces pays ont choisi de mettre en commun leurs compétences industrielles et technologiques dans le but de garantir l’autonomie européenne dans le domaine de l’aéronautique militaire, en renforçant les synergies entre les entreprises du secteur.

Le français DASSAULT AVIATION s’est vu confier la maîtrise d’oeuvre. Toutefois d’autres partenaires sont impliqués pour le développement et la réalisation de NEURON, en particulier le suédois SAAB (bien connu pour son avion de chasse GRIPEN) qui pèse 25% dans le budget global investi. ALENIA, EADS-CASA, HAI, RUAG et THALES sont les autres partenaires. L’objectif d’un premier vol en 2011 a été décalé pour 2012. Les essais en vol auront lieu en France, en Suède et en Italie. Du côté suédois, SAAB s’occupe plus particulièrement de :
- la conception et la fabrication de la structure : design général ;
- l’avionique ;
- système de carburant ;
- la navigabilité ;
- l’autonomie ;
- des essais (au sol comme en vol).

Le programme suit le calendrier prévu et, après une série de tests effectués avec succès la production du fuselage a déjà commencé. En effet, concernant la fabrication de pièces pour le projet NEURON, une partie de la production est attribuée à un certain nombre de sous-traitants, mais l’assemblage est fait chez SAAB à Linköping. Entre autres, SAAB a choisi de collaborer avec la petite entreprise Tjust Mekaniska située à Västervik (à une centaine de kilomètres du site de SAAB). A l’aide de machines à commande numérique (CNC) Tjust Mekaniska découpe pour SAAB directement dans des plaques d’aluminium des parties du futur fuselage de NEURON.

Il ne reste pas grand-chose de la plaque initiale une fois la découpe réalisée. L’échantillon découpé pèse environ 40 kg (à comparer aux 1800 kg de la plaque initiale...). L’excédent d’aluminium sous forme de copeaux est pressé et vendu pour le recyclage.

L’équipe de SAAB Aérostructures, responsable du projet NEURON, est satisfaite de l’avancée de travail. Leur planning est à jour et ils seront en possession de tous les composants pour l’été 2009. Cela leur permettra de commencer l’assemblage de la coque, prévu pour l’automne 2009.

Quelques caractéristiques et performances :
- Longueur : 10 m
- Envergure : 12 m
- Masse : 7 tonnes
- Furtivité radar et infrarouge
- Domaine de vol subsonique (Mach 0,9)
- Bi-soute à armements
- Capacité d’emport et de tir d’armements guidés
- Piloté à distance depuis une station sol de contrôle
- Temps de vol max : 3 heures

Pour en savoir plus :

- La page web de SAAB consacrée au projet : http://redirectix.bulletins-electro...
- La page web de DASSAULT consacrée au projet : http://redirectix.bulletins-electro...


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :