samedi 21 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > La CIA compte des centres de coopération antiterroristes dans plus de 20 (...)

La CIA compte des centres de coopération antiterroristes dans plus de 20 pays

Xinhuanet

samedi 19 novembre 2005, sélectionné par Spyworld

logo

La CIA a établi des centres de coopération dans plus de 20 pays depuis les attentats terroristes du 11 septembre 2001 pour traquer des terroristes, a rapporté vendredi "The Washington Post".

Ces centres secrets sont financés essentiellement par la CIA et emploient certaines technologies d’espionnage les plus avancées, telles que des instruments de communication sûre, des ordinateurs liés à des banques de données de la CIA et l’accès à des interceptions hautement confidentielles ayant été partagées seulement avec les plus proches alliés des Etats-Unis, selon le journal.

Chaque jour, les agents de la CIA et leurs homologues étrangers au centres décident quand et comment arrêter des suspects, si les transférer ou non dans d’autres pays pour interrogation et détention, et comment anéantir le soutien logistique et financier d’al-Qaïda.

Le réseau des centres secrets reflète le noyau dur de la stratégie antiterroriste de la CIA à l’étranger après les attentats terroristes du 11 septembre, à savoir persuader et autoriser des services de sécurité étrangers à l’aider.

En fait, toutes les captures ou éliminations de suspects hors de l’Irak depuis le 11 septembre 2001 - plus de 3000 jusqu’ici - résultaient de la collaboration entre la CIA et ses homologues étrangères.

Selon "The Washington Post", la CIA a ouvert des centres de coopération eu Europe, au Moyen-Orient et en Asie, et compte même un centre multinational à Paris qui comprend des représentants britanniques, français, allemands, canadiens et australiens


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :