jeudi 14 décembre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > Barack Obama va nommer un « Monsieur cybersécurité »

Barack Obama va nommer un « Monsieur cybersécurité »

Reuters

lundi 1er juin 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Le président des Etats-Unis désignera lui-même le coordinateur de ce dossier jugé crucial.

Le président des Etats-Unis, Barack Obama, a annoncé vendredi 29 mai qu’il nommerait un coordinateur chargé de la lutte contre la cybercriminalité. « Le cyberespace est une réalité, de même que les risques qui l’accompagnent », a-t-il dit lors d’une réunion à la Maison-Blanche consacrée aux menaces contre les infrastructures numériques que font peser le crime organisé, l’espionnage industriel ou l’espionnage classique.

« Je vais créer un nouveau service rattaché à la Maison-Blanche qui sera dirigé par un coordinateur chargé de la cybersécurité. En raison de l’importance cruciale de cette tâche, je choisirai personnellement ce responsable », a-t-il ajouté. Barack Obama victime de hackers pendant sa campagne

Barack Obama a précisé que son administration n’édicterait pas de normes en matière de sécurité numérique, mais qu’elle s’efforcerait de renforcer les partenariats entre public et privé et les investissements en recherche et développement afin d’améliorer la sécurité des infrastructures de l’information. « Notre quête de cybersécurité ne comprendra pas de mises sur écoute ni de surveillance des réseaux privés ou du trafic sur Internet », a-t-il insisté.

Les failles actuelles dans les réseaux numériques ont conduit à de graves incidents. Barack Obama lui-même en a été victime lors de sa campagne présidentielle. « Entre les mois d’août et d’octobre, a-t-il confié, des hackers ont accédé à des courriers électroniques et à une série de documents liés à ma campagne, allant d’argumentaires politiques à des projets de déplacement. »

Un rapport sur la sécurité des réseaux numériques, commandé au mois de février par le Président, préconisait la nomination d’un coordinateur rattaché à la Maison-Blanche. Il recommande aussi la création d’une direction spéciale intégrée au Conseil de sécurité nationale ainsi que des partenariats internationaux pour combattre la cybercriminalité et l’espionnage.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :