mercredi 13 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Echecs du Boulava : des défaillances technologiques en cause (...)

Echecs du Boulava : des défaillances technologiques en cause (Ivanov)

RIA Novosti

mardi 2 juin 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Des pièces défectueuses sont la cause des échecs subis lors des essais du Boulava, le plus récent des missiles navals russes, a annoncé mardi le vice-premier ministre Sergueï Ivanov, en charge de l’industrie d’armement.

"650 entreprises participent à la création du Boulava, convenez qu’il est impossible de vérifier la qualité de la totalité des produits fournis par ces entreprises. Des défaillances technologiques élémentaires sont à l’origine de ces échecs", a expliqué le vice-premier ministre lors d’une conférence de presse au siège de RIA Novosti donnée en prévision du 12e Forum économique de Saint-Pétersbourg.

Selon lui, l’amélioration du contrôle de qualité dans ces entreprises doit remédier à la situation.

"Une importante série de tests qui commencera cette année, mais il est encore impossible de dire combien il y en aura", a noté M.Ivanov.

A l’époque de l’URSS, le missile Topol a fait l’objet d’une vingtaine de tests, a rappelé le responsable.

Le plus récent des tests du Boulava organisé en décembre 2008 s’est soldé par un échec. Au total, il y a eu cinq essais réussis et cinq échecs. Le prochain test est fixé pour juin.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :