mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > Le secret était presque parfait : la cryptographie quantique n’est (...)

Le secret était presque parfait : la cryptographie quantique n’est pas invulnérable

Jean-Marc Manach, InternetActu.net

mercredi 17 juin 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Considérée comme le “Saint Graal” de la sécurité informatique, à même de révolutionner la manière dont on peu, ou pas, garantir le secret des télécommunications, la cryptographie quantique est à double facette. Du côté de la cryptanalyse (l’art de casser les codes secrets), elle devrait permettre de casser les systèmes de chiffrement utilisés aujourd’hui, et réputés inviolables. Pour ce qui est de la cryptographie (l’art de chiffrer les messages), elle devrait permettre à deux interlocuteurs de communiquer en toute sécurité, mais aussi de pouvoir démasquer toute tentative d’espionnage.

Expérimentée depuis des années dans des laboratoires de R&D, et commercialisée depuis peu, le New Scientist rapporte que des chercheurs ont démontré que la cryptographie quantique n’était pas exempte de vulnérabilités, pire, qu’on pouvait la casser.

Lire la suite


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :