lundi 18 décembre 2017

Accueil du site > Informatique > Internet > L’Europe demande la suppression des images originales de Google (...)

L’Europe demande la suppression des images originales de Google Street View

Christophe Auffray, ZDNet.fr

mercredi 17 juin 2009, sélectionné par Spyworld

logo

La conservation des logs par le moteur de recherche n’est plus le seul centre d’intérêt d’Article 29. Le groupe de travail européen s’intéresse aussi au stockage des images utilisées dans Google Street View.

Le groupe Article 29 composé des CNIL (ou leur équivalent) des 27 pays membres de l’Union européenne demande à Google de détruire les photos originales, c’est-à-dire non anonymisées, utilisées pour son service Street View.

Sur son service Web, pour se conformer à la législation européenne, Google affiche des photos dont des éléments ont été préalablement floutés. Il s’agit des visages et des plaques d’immatriculation des véhicules photographiés. Mais les photos originales, c’est-à-dire avant floutage, sont également conservées par Google.

Google tenu d’informer le public avant de photographier

Le groupe de travail Article 29 sur la protection des données, présidé par Alex Türk (président en France de la CNIL), demande à Google de s’engager sur la suppression de ces images originales. La société américaine se déclare prête à respecter cette requête, mais à long terme.

Les applications utilisées pour flouter les contenus génèrent encore parfois des faux positifs, explique Google sur son blog. Il lui est donc nécessaire de conserver un certain temps les images originales pour remédier à ces erreurs lors du traitement automatique des images.

Toujours sur son blog, Google indique que ses ingénieurs vont collaborer avec le groupe Article 29 afin d’aboutir à une période de conservation des images la plus courte possible et conforme aux lois européennes.

Enfin Google assure qu’il continuera de se conformer à la première demande du groupe de travail consistant à informer le public avant toute opération de capture d’images dans un pays membres. La firme américaine affirme avoir commencé dès le début de l’année à travailler avec la presse pour signaler le passage de ses véhicules, les Google cars munies d’appareils de photographie panoramique.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :