vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Un complot terroriste visait le TSX, le SCRS et une base militaire

Un complot terroriste visait le TSX, le SCRS et une base militaire

La Presse Canadienne

mardi 23 juin 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Un complot terroriste déjoué planifiait faire sauter le 11 septembre la Bourse de Toronto, l’édifice torontois du Service canadien de renseignement de sécurité (SCRS) ainsi qu’une base militaire qui n’a pas été précisée, a révélé une déclaration des faits lue en cour lundi, à Brampton, en Ontario.

Elaboré en 2006, ce complot visait à affaiblir l’économie et à s’en prendre au premier ministre Stephen Harper ainsi qu’à l’armée. La présumée cellule terroriste de Toronto espérait également que les explosions remettent en question l’implication du Canada en Afghanistan.

La déclaration des faits a été lue lors de l’audience de détermination de la peine de Saad Khalid. Il est le premier membre d’un groupe de 18 personnes arrêtées en 2006 à admettre avoir joué un rôle dans le présumé complot visant la région de Toronto.

Khalid a plaidé coupable à un seul chef d’accusation, celui d’avoir participé à un groupe terroriste avec l’intention de causer une explosion qui aurait pu occasionner des blessures sérieuses ou la mort ou ayant pu endommager une propriété.

Selon l’accusation, Khalil aurait agi avec d’autres conspirateurs. Son avocat, Russell Silverstein, affirme que l’implication de son client est minimale.

Ces 18 personnes avaient été arrêtées dans la région de Toronto à l’été 2006 et accusées d’infractions liées au terrorisme. Les événements reprochés auraient eu lieu entre mars et juin 2006 à Mississauga et dans une région rurale près d’Orilla.

L’audience de détermination de la peine devrait durer toute la semaine.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :