jeudi 14 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > L’Iran teste avec succès un drone échappant à la vigilance des (...)

L’Iran teste avec succès un drone échappant à la vigilance des radars

Xinhua

jeudi 25 juin 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Le commandant de l’armée de l’air iranienne, le général de division Hassan Shahsafi, a annoncé mercredi que l’Iran a testé avec succès un drone de fabrication iranienne qui échappe à la surveillance du radar (UAV) avec des capacités de bombardement, selon l’agence de presse sémi- officielle Fars.

"Cet avion est un modèle de drone construit sur une échelle un- septième pour le ministère de la Défense," a déclaré Shahsafi, ajoutant que le bombardier UAV pourrait être fabriqué en taille virtuelle et rejoindrait la flotte de l’Armée de l’air iranienne dans un futur proche.

Il a expliqué que le bombardier UAV a été conçu et fabriqué pour les missions de reconnaissance et de bombardement, particulièrement en tenant compte de son atout qu’il n’est pas repérable par les radars, d’après Fars.

Il a fait l’annonce en marge des manoeuvres de quatre jours de l’armée de l’air qui ont commencé lundi.

Les manoeuvres, qui se déroulent dans le golfe Persique et la mer d’Oman, sont destinées à améliorer la capacité opérationnelle et de soutien de l’armée de l’air, selon l’agence de presse officielle iranienne IRNA.

En décembre, la marine iranienne a lancé des exercices dans la mer d’Oman en vue de renforcer la capacité de réaction des forces iraniennes pour affronter toute éventuelle menace et tester les armes modernes et défensives du pays.

L’Iran a réitéré avoir contrôlé "tous les mouvements des ennemis dans la mer d’Oman, le golfe Persique et le canal d’Hormuz. "

Les Etats-Unis et Israël refusent toujours d’écarter la possibilité de frappes militaires contre l’Iran en raison de son refus d’interrompre son programme nucléaire.

Les Etats-Unis et leurs alliés ont accusé l’Iran de tenter de développer des armes nucléaires sous le couvert d’un programme nucléaire civil.

L’Iran a nié les accusations américaines en insistant sur le caractère purement pacifique de son programme nucléaire.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :