jeudi 28 août 2014

Accueil du site > Terrorisme > France > Profession : mercenaire français en Irak

Profession : mercenaire français en Irak

Gérard Davet et Fabrice Lhomme, le Monde

vendredi 25 novembre 2005, sélectionné par Spyworld

logo

Londres, septembre 2004. Les locaux d’une société de sécurité, dirigée par un ancien officier d’infanterie français, sont le théâtre d’auditions un peu particulières. Cheveux ras, physiques impressionnants... Tous Français, les hommes qui défilent devant une petite assemblée de recruteurs ont des profils similaires : anciens de la Légion, des commandos ou des paras. Entre autres faits d’armes, ils ont soutenu le président congolais Denis Sassou Nguesso, combattu à Madagascar, ou fondé une école de krav-maga, le sport de combat israélien, dans le sud de la France... La société de sécurité, qui recrute au nom de commanditaires souvent américains ou britanniques, leur propose une mission de 45 jours, rémunérée 7 000 livres (10 200 euros), afin de protéger des sites sensibles en Irak. Tous, bien sûr, sont désireux de rallier Bagdad - où la France a refusé d’envoyer des troupes aux côtés des forces américaines. Le business est rentable, et l’ancien militaire français a la cote sur ce marché florissant.

Selon la direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), qui a rédigé plusieurs rapports sur le sujet à la mi-novembre, "37 ressortissants français seraient actuellement employés par sept sociétés de sécurité privée en Irak". Pour les services secrets français, "la réputation des anciens militaires français en fait des recrues estimées par les sociétés militaires privées étrangères, qui apprécient leur pratique des situations de crise, la qualité de leur contact avec les populations locales et leur bonne connaissance des milieux dits exotiques".

En octobre 2005, c’est la société américaine Executive Security and Aviation Solutions (ESAS) qui lançait une campagne de recrutement en France, afin de dénicher une cinquantaine de gardes de sécurité. Glenn F., [es noms des anciens militaires ont été volontairement supprimés pour leur propre sécurité] un ressortissant américain, titulaire d’une carte de résident français, ancien déserteur de la Légion, jouait les intermédiaires, avec l’aide de Peter H., autre ancien légionnaire. Il suffisait, pour s’inscrire, d’envoyer par e-mail son CV à l’adresse électronique de Glenn F.

Les services surveillent étroitement l’univers du mercenariat français. Les anciens militaires représentent un vivier d’informateurs privilégiés. Ils ont accès à des milieux très fermés. En outre, la DGSE peut ainsi anticiper d’éventuels coups d’Etat, en signalant, ici ou là, l’embauche en grand nombre d’anciens soldats, pour des causes plus ou moins avouables.

Très prisés sur le marché de la sécurité en Irak, les mercenaires français travaillent donc pour une demi-douzaine de sociétés, essentiellement anglo-saxonnes. Huit d’entre eux ont été embauchés par Unity Resources Group (URG). URG recrute quasi exclusivement d’anciens légionnaires du 2e REP (régiment étranger de parachutistes). L’un de leurs chefs d’équipes, un homme de 36 ans, né en Tchécoslovaquie (devenue République tchèque), avait fait partie, en septembre 2000, des gardes du corps du général Robert Gueï, éphémère président de la Côte d’Ivoire. L’un de ses coéquipiers, un ancien de la Légion, a été tué dans une embuscade, le 16 avril. Depuis le début des activités des sociétés de sécurité privées (SSP) en Irak, la DGSE a recensé quatre morts de nationalité française. Selon une estimation réalisée par les services secrets en juin 2005, les pertes des sociétés de sécurité, toutes nationalités confondues, atteindraient le chiffre de 238 personnes, pour un effectif global de 50 000 hommes, employés par quelque 400 sociétés.

Reste que le contingent français en Irak se réduit peu à peu. Ils étaient 63 en juin 2005. Ils ne sont donc plus que 37. Outre URG, on dénombre, par exemple, quatre Français au sein de la SSP britannique Erinys, huit autres chez Hart Group Ltd, quatre encore au sein d’Aegis, et un autre chez Kroll.

Cette évolution à la baisse semble surtout due à la dégradation des conditions de sécurité, notamment à Bagdad. Mais les anciens militaires français se méfient aussi des méthodes utilisées par leurs employeurs. La DGSE pointe des "dysfonctionnements graves au sein des sociétés : inadaptation des moyens confiés aux équipes attaquées, absence d’assistance aux familles lors de décès...". Avec, en outre, "un durcissement du contrôle de ces SSP de la part de l’Etat irakien".

Enfin, en Irak comme ailleurs, la mondialisation a ses effets secondaires. Dans un marché très concurrentiel, les agents de sécurité provenant de pays en voie de développement trouvent facilement preneurs. Quitte à permettre à des insurgés irakiens d’infiltrer les effectifs des SSP. Les recrutements obéissent parfois à de curieux critères. Les services de renseignements soulignent que les SSP américaines ont embauché cet été "d’anciens membres des Forces libanaises (FL), appréciés pour leur haine des musulmans et leur expérience de la guérilla en milieu urbain". Les rémunérations ont de quoi faire naître les vocations : 10 000 dollars par mois, plus une forte indemnité versée à la famille en cas de décès.

La seule société française à évoluer sur le marché irakien s’appelle Allied International Consultants and Services (AICS). Elle protège en majorité des journalistes francophones, et tente d’imposer ses méthodes de travail particulières. "On est arrivés sur place en février 2004, se souvient son responsable à Bagdad, Jean-Philippe L., lui-même ancien militaire. Les Anglo-Saxons, c’est vrai, procèdent différemment. Ils sont très visibles, très agressifs. Nous, on travaille plus le profil, on est plus discrets. Et surtout, on essaye de travailler avec les Irakiens." AICS engage des assistants irakiens, souvent d’anciens militaires formés en France dans les années 1980, pour négocier avec les chefs de tribu.

"On ne peut pas concurrencer les boîtes anglo-saxonnes, remarque Jean-Philippe L., on ne ramasse que les miettes. Jamais une société américaine ne fera appel à nous. Alors on tente de se démarquer." AICS a escorté une équipe de la BBC jusqu’à la frontière koweïtienne, quand Erinys, dans le même temps, emportait un contrat de 40 millions d’euros avec le ministère irakien du pétrole. Cette SSP britannique assure la protection d’ingénieurs américains travaillant au sein de la Gulf Regional Division, et sécurise une zone dangereuse contrôlée par la rébellion, près d’Al-Qaim. Un Français de 38 ans travaillait encore très récemment pour Erinys. Il avait occupé le poste de commandant du secteur de la raffinerie de Bayji, avant de s’effacer. Il était, selon les services de renseignement, menacé de mort.

Autre SSP en pointe, Aegis, qui compte d’anciens militaires et diplomates de haut rang dans son conseil de surveillance, a "gagné", elle, un contrat de 293 millions de dollars lancé par le Pentagone. Parmi ses hommes d’élite, un Français de 28 ans, qui a fait partie des mercenaires présents en Côte d’Ivoire, auprès des forces légalistes, de 2002 à 2003. Ce terme de "mercenaires" irrite AICS. "On ne fait pas du mercenariat, assure Jean-Philippe L., on ne fait pas la guerre. On gagne quand on ne tire pas un coup de feu. Je ne demande pas à mes hommes d’être des Rambos".

Vivant dans le centre de Bagdad, bredouillant quelques mots d’arabe, dissimulant au mieux leurs armes, les hommes d’AICS jouent la carte de la modestie. Et cultivent un certain art de vivre à la française. "Mes hommes, je les trouve en France, grâce au bouche-à-oreille, précise Jean-Philippe L. On a un vivier d’anciens de l’Irak, dans lequel on puise, au gré des besoins. Je veux des types qui ne sont pas excités, sympas avec le client." Et conscients des risques.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :

58 Messages de forum

  • 2 hommes motivés ancien militaires plusieurs op voudrais kelkes renseignements et esperent partir travailler

  • Profession : mercenaire français en Irak 1er juillet 2007 22:18, par leija

    Je voudrais simplement ajouter que je trouve dommage que la France qualifie toujours les employés des sociétés militaires privées comme des mercenaires.Car ils n’en sont pas du tous. Contrairement aux mercenaires, les missions des "contractors" s’ effectuent dans la l’ égalité et avec pour principe des missions défensives.Tandis que les mercenaires agissent dans une zone de conflit de maniére disons occultes, les employés des SMP doivent accomplir diverses démarches administratives et fournir certains justificatifs (port d’armes ,etc..).On remarquera aussi que le " passé" des mercenaires refléte certaines zones d’ hombres ou disons peu glorieuse( peine d’ emprisonnement , vie sociale perturbée, etc ...) tandis que les contractors entretiennent une vie de famille le plus souvent stable.On retrouvera aussi dans le cadre des sociétés militaires privées des professionnels de la sécurité (anciens policiers, des forces spéciales) mais il est vrai que l’on retrouve aussi par exemple en Irak des personnes venant d’horizons completement différents.Quand a la question de "donner la mort" elle interviendra surtout dans le cadre de légitime défense pour les contractors contrairement aux mercenaires qui sont plus amenés a des éxécutions sommaires dans le cadre de leur contrats.
    Je trouve ainsi dommage que la France ne se fasse pas de place dans ce milieu qui sera forcement amené a s’étendre dans le futur

  • Profession : mercenaire français en Irak 23 avril 2008 01:03, par Kwak

    Anciennement militaire je tenais à dire une chose.
    je reviens moi même d’Irak.
    il n’y a pas que des mercenaires de S.privée.
    il y a aussi plus de 280 mercenaires sur le territoire Irakien
    qui travail à leurs propres compte, pour des Sociétés pétrolière.
    il ne faut pas confondre Bouché mercenaire et mercenaire.
    les bouchés mercenaires son ceux qui travail comme militaire privé et qui remplace les soldats américains.
    la moitié de l’armée américaine sur place en Irak son des mercenaires de sociétés privé.
    après il y a le vrai mercenariat, et la il n’y a pas de cowboy juste des anciens militaire qui sont là pour la protection d’entreprise pétrolière et pour formé aussi des Irakiens.
    pour la protection de ces entreprises.
    a ne pas confondre un mercenaire avec un bouché mercenaire.

    • Profession : mercenaire français en Irak 28 mai 2008 16:16, par mak

      ho les gas vous ne pouvez pas vous empecher vos aventure la discretion elle est ou dans tous

      • Profession : mercenaire français en Irak 28 septembre 2008 15:46, par aldo

        Discretion ?? A chaque fois que tu passe ton Passeport t’ai pistée sans les services deja infiltrés et pas que français rassure toi personne ne bosse en fantome croire le contraire serait stupide

    • Profession : mercenaire français en Irak 14 février 2009 18:58, par annuit coeptis

      salut à toi ,
      Je suis un "ancien" du 8°(Quartier fayolle),je pense bosser un peu par la bas d’ici peu.
      Pourrais tu me briffer ,histoire de me mettre au parfum & d’eviter de me retrouver avec les inevitables C.......qui poluent le Job.
      Je n’ai pas de contrat avé une boutique ,donc, je pense qu’un coup de pouce serait le bienvenue.
      Fraternellement.
      0621869431

      • Sympa ton numéro de téléphone .... pourquoi pas dire de suite où tu habites ? Messieurs les modérateurs, comment ceci a pu vous échapper ?

  • Profession : mercenaire français en Irak 23 avril 2008 01:10, par Kwak

    j’ai oublié une chose pour répondre à leija
    désolé de te le dire.
    mais les mercenaires de société privé sur le terrain en Irak
    ils n’y vont pas de main morte j’ai vu des choses que l’on ne voit nul part ailleurs, je t’assure qu’il n’y a pas de légitime défence, quand tu vas la bas c’est toi ou eux.
    j’étais attaché pour ma part a une société pétrolière.
    nous étions les seuls mercenaire respecter car nous ne tirions pas sur tout ce qui bouge.
    dit toi que les mercenaires de société privé c’est le contraire
    ils tirent après ils réfléchissent.
    voilà ce que les gens ne voit pas a la tv ou dans les journaux.

    • Profession : mercenaire français en Irak 11 août 2008 14:34, par giyhh

      Kwak, pourrai t on rentrer en contact ???

      • Profession : mercenaire français en Irak 23 septembre 2008 01:15, par Thanker

        L’état ferait bien d’autoriser la création de sociétés militaires privées en France , pour allaient soutenir et aider nos soldats en Afghanistan . C’est bien beau d’avoir arrêté le service nationale , mais maintenant faut pouvoir fournir.
        On a 10 ans de retard sur les Ricains .
        Heureusement qu’ils étaient là ...eux

        Thanker

        • Profession : mercenaire français en Irak 28 septembre 2008 15:43, par aldo

          ouais tout est beau mais a quand la solidarité entre français et non du copinage de gamin moi aussi je bosse dans le milieu et c’est pas grace a un fraçais car ils ont cette mentalité pourrie de tout garder secret alors faut s’etonner si on a 15 piges de retards sur les anglephones perso j’ai refilé mes tuyau apres c’est le boss qui juge le mec et pas le mec lamda mais comme tu dis 15 ans de retard fais moi signe si tu veux a plus

          • Profession : mercenaire français en Irak 3 octobre 2008 22:49, par guyyy

            aldo je suis a lecoute de toute proposition.dans se milieu c est surtout le bouche a oreille et comme tu la signalé en france on est un peu coincé des fesses la dessus.
            tu peux men dire plus sur se que tu fais par hazard

          • Profession : mercenaire français en Irak 10 octobre 2008 21:18, par thanker

            A aldo

            pour le moment je suis en place(afrik)mais bon qui sais ?

            keep in touch !

            Thanker

            • Profession : mercenaire français en Irak 14 octobre 2008 20:00, par trappeur 64

              — Bonjour à tous, j’ai lu ces quelques lignes et qu’elle n’a pas été ma surprise de voir la considération que vous faites des mercenaires. Pour ma part cela fait 17 ans que cela dure donc 6 années en Irak. Soyez assuré j’ai ma tète sur les épaules et pas toujours le flingue à la main. Je suis dans le Nord et pourtant c’est chaud. Pour celui qui se sent l’âme d’aventure vous allé faire un tour chez " Sentinel internationnal" cela vous donnera une idée. Bon j’espère vous avoir rassuré sur le sérieux de CERTAINS mercenaires.

              • Profession : mercenaire français en Irak 15 octobre 2008 07:19, par Thanker

                +1

                Thanker

              • Profession : mercenaire français en Irak 18 octobre 2008 02:14, par volk89

                salut trapeur

                c’est possible d’avoir un email, je veux te demander 2-3 conseils. Merci : ghenadie58@yandex.ru

                • Profession : mercenaire français en Irak 27 octobre 2008 14:36, par trappeur 64

                  Désolé, je prends l’avion dans une heure pour rejoindre Bassora pour 7 mois - Pour les initiés contact sur place " la Faucheuse" - A bientôt sur le site, promis dès mon retour je donnerai mes coordonnés pour contact.Cordialement
                  Trappeur 64

                  • Profession : mercenaire français en Irak 2 novembre 2008 10:48, par Redic

                    Bonjours , j’ai toujours aimais l’image du "mercenaire" et se qui se passe sur le terrain à travers les jeux vidéos ( malgrés une certaine exagération ) et je me demandais si les services privés (anglo-saxone , française ect...) on des limites d’âge ou autre critères de recrutement specifique ou bien cela se basait uniquement sur la performence et l’etat d’espris du candidat ?

                    • Profession : mercenaire français en Irak 13 novembre 2008 18:42, par orbisnonsufficit

                      Tu as deux types de mercenaires, l’ADS employé par une société (généralement us. ou locale) et le mercenaire "à son compte". Dans les coins médiatiquement chauds, les ADS employés sont légion, il y a plus de sécurité (travail collectif et moyens de travail proportionnaux avec la bourse de l’employeur).
                      Faut appeler un chat un chat : mercenaire signifie personne proposant des prestations militaires contre salaire (def. du dico je crois).

                      Pas d’attention particulière sur l’age mais sur l’expérience (militaire, professionnelle) et donc évidemment sur l’esprit (initiatives, sang froid, adaptation, culture g) et niveau physique. De bonnes notions d’Anglais sont impératives.

                      Les coins qui rémunèrent le plus sont pays pétroliers (irak, afgha) mais ce sont aussi les moins intéréssants. Perso j’ai beaucoup aimé l’Afrique (Congo) mais la sécurité est inexistante surtout pour en freelance alors faut éviter de jouer les cowboys ou les solitaires et se faire un max de relations, sa sauve la vie (sens propre et figuré !) Le relationnel, pour un mercenaire, c’est comme pour un commercial.
                      En revanche, pour les racines c’est pas génial, même si on apprécie généralement les mercenaires français (surtout en afrique), l’Etat nous déteste et vous êtes plus surveillés dans vos déplacement qu’une manif étudiante à Paris ! Passeports, compagnies aériennes, ambassades, relais diplomatiques : "La Piscine" essaye de savoir tout de vos contacts, missions, employeurs et déplacements.
                      Faut se douter qu’un français expatrié à Logo qui se balade avec un 5.56 et un 9mm ca fait tache sur le plan diplomatique international...
                      Le jour où vous remettez les pieds sur l’Hexagone, vous passez les premières 24heures dans une pièce considéré comme un terroriste d’al quaida.
                      Faut surtout avoir un caractère d’aventurier mais pas téméraire. Il arrive de dormir dans une vieille voiture pourrie ou des chiottes publiques dignes d’une rame RER alors qu’on a une bonne chambre à l’hôtel, enfin ca c’est question d’instinct. Sinon arretez de regarder rambo ou les morfalous, c’est pas ca.
                      Ce job c’est une vie, ca peut aussi nous la prendre en un clin d’oeil.

                      • Profession : mercenaire français en Irak 19 novembre 2008 13:46, par fab

                        Salut orbisnonsufficit

                        Pourrez tu me contacter ,je voudrai changer d’air

                        fxdl22@hotmail.com

                        • Profession : mercenaire français en Irak 26 novembre 2008 17:22, par trappeur64

                          Un petit bonjour à tous après un retour sanitaire d’Irak. Et oui une balle dans le gilet pare balle d’ou deux côtes cassées et sternum fêlé. Un petit mois de vacances et on va remettre cà pour un dernier séjour ; je prends la retraite à l’anniversaire de ma 50ème année.
                          Comme promis au aventurier en mal de pays je vous donne un lien pour vous inscrire, vous y serez contactés dans la semaine suivante si vous y laissé des coordonnées suffisantes et un profil complet :http://www.sentiweb.org/ Félicitation au "petit gars" qui a écrit au dessus. C’est bien, tu ira loin, surtout fait gaffe à toi.

                          • Profession : mercenaire français en Irak 29 novembre 2008 19:26, par tintin

                            salut trappeur64 pour le lien que tu nous donne.www.sentiweb.org faux aller ou pour laisser des rs qelle rubrique..prend soin de toi..un éxiler qui vie au pay des trappeur..........merci tintin

                          • Profession : mercenaire français en Irak 16 décembre 2008 16:20, par Guy111

                            bonjour trappeur , ca fait 6ans que je suis dans le mili je cherche un contact serieu qui pourrai m orienter me conseiller, je souhaiterai morienter dans une carriere qui se raproche du " mercenaire " . Que pense tu des contractors en france ?? je te laisse mon adresse LOGHAN111@hotmail.fr .
                            Bon retablissement a toi . a bientot

                            L’homme est un guerrier en conflit continuel avec la Vie. Il doit apprendre à savourer ses victoires et à rebondir de ses échecs........

                          • Profession : mercenaire français en Irak 21 janvier 2009 18:55, par Ph

                            Salut
                            Je viens de lire ton message, également ex-soldat (liban 82/83 ; tchad) je cherches un contact pour partir en irak ou région, j’ai essayer le lien que tu indique mais je me retrouve sur le réseau sentinelle francais pour les épidémies, pandémies, alerte météo etc..... n’aurais-tu pas fait une erreur dans l’adresse... sans vouloir te vexer.
                            J’éspère que tu t’es bien rétabli de ta blessure.
                            Bye, and take care of you for the last one
                            Ph

                          • Profession : mercenaire français en Irak 8 juillet 2009 23:29, par Thy

                            bonsoir trappeur64,

                            Comme beaucoup de monde ici je souhaiterai avoir des contacts pour changer d air !! Ancien commando marine et affecté aux commandements d’opérations des forces spéciales et autres corps de troupes, dans le cadre de départs individuels en opérations extérieures, j ai suivi de nombreuses formations aux différents matériels et techniques de combats et tous types d’armes. Major de promotion à l’école de défense nucléaire, chimique et bactériologique (E,D,N,B,C,A,T) de Caen.

                            Mes années de services et mes nombreux départs outre mer, m’ont permis d’acquérir une très grande expérience en matière de commandement, de formation des hommes et jeunes recrues, aussi bien pour le compte de nos armées, mais aussi dans le cadre de missions d’assistances opérationnelles ainsi qu’à la protection des sites sensibles, des personnalités civils et militaires, casque bleu à de nombreuses reprises j ai une très grande connaissance des opérations de maintien de la paix.

                            A mon arrivée dans la vie civile, j’ai poursuivi dans le domaine de la protection et la sécurité
                            des personnalités.

                            voila pour une premiere idée de mon parcour

                            si tu peux m aider je te remercie d avance je te donne mon adresse email loraimie@hotmail.com si en échange je peut faire quoi que ce soit pour toi n hésite pas.

                            Thy

                      • Profession : mercenaire français en Irak 8 avril 2009 21:27, par R11

                        Je ne sais pas si je dois dire que tu es un "mytho" ou un "menteur". Tu te rends compte des âneries que tu racontes ?
                        Primo te traîter toi-même de mercenaire c’est comme dire publiquement "je suis un braqueur" ou "j’ai déjà assasiné quelqu’un" .... C’EST ILLEGAL et REPREHENSIBLE !!!! "Def. du dico je crois" pour te citer .... ouvres d’abords un et lis bien avant d’écrire des inépsies pareils.

                        Pour ma part je suis à ma quatrième rotation en Irak, je travaille comme la plupart pour une société anglosaxonne, je déclare mes impôts car un jour je voudrai bien avoir une retraite, je suis en couple avec enfant .... et j’ai encore JAMAIS de ma vie passé une heure dans un local où on me considère comme un terroriste, malgré le fait que dans mon passeport se trouvent les visas irakiens et kurdes (car je passes toujours par Erbil au lieu de Baghdad). Je ne travaille pas non plus pour une sci pétrolière mais pour un ONG américain pour la reconstrucion de l’Irak.
                        J’ai postulé pour ce travail via le site internet de la société, j’ai eu un entretien normal comme pour n’importe quel autre travail, j’ai eu un test d’entrée, mes références ont été vérifiés .....
                        Bref, je travaille comme Conseiller en Sécurité, un grand terme pour définir quelqu’un qui passe sa journée derrière le volant d’un 4x4 blindé. Je suis armé, comme tu dis, d’un fusil en 5,56mm et d’un pistolet 9mm pour défendre moi-même, mon équipe et le client en cas d’une attaque - point à la ligne !
                        Qu’il y a des brebis noirs comme les "spécialistes" de BW, bah on a vu le résultat : 5+1 au tribunal pour "manslaughter", licence pas reconduite et expatrié du pays, sans parler de la perte du contrat du State Department ... TC se lèche les doigts maintenant.

                        Donc pour tout les amateurs : J’ai eu ce travail parce que je n’ai PAS de passeport Français. Il n’y a plus aucune boîte qui vous veut, les Anglais ne vous ont jamais aimés, les Américains vous détestent. La France ne tient aucune part du marché, donc qui voulez-vous va vous embaucher ?

                        Soyez réalistes, ne tombez pas dans le panier des m’as-tu-vus de ce genre : Pour les Français il y a l’Afrique, un peu l’Asie, un peu l’Amérique du Sud et basta. Et arrètez de vous baigner dans une gloire irréelle du mercénariat, l’oncle Bob est bel et bien révolu, aujourd’hui il y a des lois et du travail honnête pour des professionnels. Les grandes bouches se font très vite reperés et mettre à l’écart.

                        Ah oui, un dernier truc : Je ne fais aucun secret de ce que je fais, car je suis dans la légalité absolue. Mon CV est accessible via des sites comme FB ou Secure Aspects, je suis sure que la DGSE a ma photo, mes empreints et mon dossier militaire qq part dans un tiroir (tout comme le Pentagone et Langley à cause de mes badges DoD et MNF-I), mais ça ne me dérrange en rien, car je vais le dire encore et encore : JE NE FAIS RIEN D’ILLEGAL. Mon contrat se termine cet été et j’ai déjà un nouveau contrat dans la sécurité maritime en Somalie - encore une fois pour les Anglais, car la France n’a ni la logistique, ni les moyens financiers pour payer ses hommes convenablements, et oui, ma vie a son prix et les vrais pros n’accèptent pas les boulots connus en France (genre rotation 4 semaines on, 4 semaines off pour 4500€ (1200 salaire et 3300 en prime) pour la période travaillé ... ce qui fait 2250 par mois, pour ce prix je ne me lève même pas).... regardez vos scientifiques qui s’exilent aux US !

                        A qui de droit ...

                        • Profession : mercenaire français en Irak 10 avril 2009 13:53, par Mike

                          Bonjour,
                          Félicitations pour ton professionalisme et tes capacités à exporter le sens du devoir.
                          C’est le type d’ emploi que je recherche ; si tu peux m’ aider .... car la cooptation est grande dans ces milieux.
                          Large passé militaire /infanterie.
                          Bon courage pour la suite de ta belle carrière.
                          Safety first....
                          best regards

                        • Profession : mercenaire français en Irak 29 mai 2009 11:59, par domino

                          oui tu as raison, beaucoup se font des films,tout au moins regarde trop le petit écran, et ne savent pas ce que sait de se retrouver au devant du réel,certains veulent de l’aventure, mais ce n’es pas cette voix la qu’ils faut choisir. la plus part quand ils se retrouveront las bas, ils seront pressés de retourner a leurs petite vie civil.Je n’es pas de conseils à donner mais reflaichissait bien,un conseil si vous voulez vraiment le risque et bien allez sur place par de different pays et ne pas avoir de famille,avoir la tete bien vide,équilibré,et etre en bonne condition physique, quand vous auraient à craphuter dans le dessert des mois et mois entiers,le sable, la chaleur, boire dans des points d’eau ou gisent des cadavres,boire de l’eau javellissé,vos camarades tombent comme des mouches, rien par le soleil, et beaucoup d’autre chose.Sur le site c’est senssuré alors j’arrête la, Cela na rien a voir de ce que vous avez connu dans vos petites casernes.Commencé à faire des stages commando en Europe et apres vous pensserez peut-etre pas la meme chose.alors arrêtté de dire n’importe quoi. contractor tu as raison, je te souhaite bonne chance a toi et plus tard bonne retraite, tu l’auras mérité. s/officier du 2 commando du 6em R.P.I MA
                          outre mer .

                          • Profession : mercenaire français en Irak 1er juin 2010 09:57, par simontemplar64

                            2 eme commando du 6eme rpima ? C’est quoi ?
                            Ca existe ?
                            Explique d’ou tu viens. Ton histoire de cadavres au bord d’un point d’eau est amusante. Un bon mytho encore ! Quelle chance de vivre dans un monde parallèle...
                            Simon.

                        • Bonjour,

                          je suis réalisateur et scénariste je m’intéresse à la profession de "contractor" : le personnage principal de mon projet de film est un ex.légionnaire qui travaille pour des sociétés privées. Il me semble à la lecture de votre message que vous êtes quelqu’un de sérieux et de légaliste.
                          Je désire avoir des infos sur ce job, en évitant les poncifs. serait-il possible de rentrer en contact ?

                          merci à vous,

                          olivier.

                        • Profession : mercenaire français en Irak 15 décembre 2010 18:38, par diable rouge

                          ben mon vieux c est un ancien qui te parles
                          reste discret et efficace dans tes actes et ton language
                          c est comme la confiture moins tu en as plus tu en etalle
                          je suis rentre a l armee reguliere en 1971et j en suis sorti en1989
                          apres ,que du prive,il faut etre parano pour durer
                          aucune erreur n est permise
                          y en a qui parlent trop et je les reconnais pour les avoir croises
                          silence dans les rangs bordel
                          bien conduire n est pas d appuyer sur une pedale comme etre bon soldat n est pas que d appuyer sur une detente et robert doit se retourner dans sa tombe du cote de bordeaux

            • Profession : mercenaire français en Irak 2 décembre 2008 19:44, par mousstiti

              comment devien t’on mercenaire peu tu me repondre sur mon mil moussh@live.fr

              • BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2009 A TOUS

                A TOUS LES RECRUTEURS

                JE SUIS DISPO POUR PARTIR TRAVAILLER EN ZONES HOSTILES

                fxdl22@hotmail.com

                • Profession : mercenaire français en Irak 13 janvier 2009 19:11, par tirailleur

                  ou peut-on s’adresser pour se former à ce métier ?

                • Profession : mercenaire français en Irak 13 janvier 2009 20:47, par marguo

                  Salut a tous
                  j’ai fait 15 ans dans les paras a carcassonne 3 èmeRPIMa et c’est vrai que la vie civile est plutot chiante et manque d’action je cherche des tuyaux serieux l’Afrique me manque et la camaraderie aussi et comme certain le dise plus haut je pense que le miltaire français a un relationnel avec l’afrique et les afriquains qui passe très bien.
                  Ou faut il que j’envois un CV .

                  • Salut
                    Tu n auras aucun mal à trouvé un employeur dans la sécurité privé vu ton expérience dans les paras
                    Au cas ou J ai des pistes Je te fais signe mais hésite pas à me contacté non plus
                    Tu sais dans ce métier ce qui est le plus important c’est les relations que l’on a ainsi que l’expérience bien entendu

                    • Profession : mercenaire français en Irak 16 janvier 2009 12:18, par marguo

                      Merci de m’avoir répondu et c’est pour ça que je cherche a avoir des relations car beaucoup parlent, mais rien de concret, ou ont du mal a partager les renseignements. En ce qui concerne mon expérience tireur d’élite en compagnie de combat, puis séjours a Djibouti (Arta) 1 ans, Gabon 2 ans, Martinique 2ans, Tournantes RCA, TCHAD, GABON, YOUGOSLAVIE.

                      • Profession : mercenaire français en Irak 8 février 2009 21:32, par poilu

                        bla bla,de toute façon c’est eux qui viennent à vous,sur ce bon baiser de la normandie

                        • Profession : mercenaire français en Irak 10 février 2009 23:25, par fxd

                          C’est pas restant dans son trou que le travail arrive tout seul ,il faut se sortir les doigts du cul quand meme.
                          Envoi de cv ,contacts ,et après effectivements ...
                          "Bon baiser de Russie"
                          fxd

                          PS
                          Faut espérer , maintenant que Sarko ,se rapproche de l’Irak pour y faire travailler les entreprises Françaises ...affaire à suivre

                          • bonjour a tous

                            on m’a dit il y a une dizaine d’années que dans vos jobs il n’y a aucun esprit de camaraderie,c chacun pour soit et faut eviter de tourner le dos a qui que ce soit !!la critique est elle fondée ?

                    • Profession : mercenaire français en Irak 9 février 2009 09:07, par jeje

                      17ans et demie a la legion je trouve rien comme travaille

                    • Profession : mercenaire français en Irak 5 mars 2009 16:06, par jean-michel

                      bonjour a tous je cherche des contacts pour partir

  • Profession : mercenaire français en Irak 15 février 2009 21:00, par roswel

    bonsoir a tous voila jai 25 ans jai fais 4 ans chez les parachutiste et jai deux cote d ivoire a mon actif je souhaiterai traivailler avec une equipe d ancien contractor pour etre forme en afrique mais je n ai aucun contact
    je suis tres motivé si quelq un peut m indiquer une adresse pour posé un cv voici mon e mail roswelattitude@hotmail.fr
    merci a tous et bonne chance... :)

  • Profession : mercenaire français en Irak 16 février 2009 14:23, par Kostian

    Bonjour,ex.legionnaire,je suis d’origine Ukrainienne<
    maintenant je possede la nationalite Belge,
    je cherche du travail dans ce domaine<
    mon mail kostiard@mail.ru

    Voir en ligne : Profession:mercenaire francais en Irak

    • Profession : mercenaire français en Irak 22 février 2009 18:26, par leo

      bonjour a tous je souhaite avoir des rens sur IFS2I CONSULTING ou sur une autre boite et qui cherche un ancien TAP a la retraite 17 ans de services pour aller en deplacement dans un coin du monde !

  • Profession : mercenaire français en Irak 27 mars 2009 18:10, par gators18110

    La paie est de 10 000 Dollars par moi et aguichante mais peu de contact pour ces gros bras de la guerre , il faut avoir le physique d’un legionnaire russe ou la tête à James Bond 007 bref cela est bien domage pour les chomeurs en quête de job et d’argent . . .

  • Profession : mercenaire français en Irak 1er mai 2009 10:07, par r_ep

    salut a tous, je suis en ex-legionaire (2e rep) d’origine roumaine, et je cherche des contact pour un travail en irak, l’afric..
    mon contact c’est : r_ep@ymail.com

  • Profession : mercenaire français en Irak 18 juillet 2009 10:26, par Max

    Faisant une recherche web sur la Ste que je dirige. Je suis tombé sur l’article du Monde que je connaissais par ailleurs et j’ai pu aussi lire les quelques commentaires dont certains sont pour le moins imaginaires, voir fantastiques...

    Tout cela ne contribue pas, je puis vous l’affirmer, à rendre "propre" et "légitime" notre profession. Les pouvoirs publics ne peuvent que freiner des 4 fers à la lecture de certains propos et ne pas aller dans le sens que nous espérons tous à savoir la reconnaissance de notre métier par delà les frontières et l’approbation un future proche des SMPs

    Pour notre part et en toute humilité face aux géants anglo-américains, nous avons fait l’expérience de l’Irak de mi-2003 à fin 2006 avec une Ste Franco-Irakienne de sécurité privée en plein cœur de Bagdad. Nul n’a été besoin de tirer le moindre coup de feu ou toute autre exaction. Le profil bas ou low profil a été de mise chaque jour et je tiens encore à remercier l’ensemble des personnes qui ont œuvrées dans ce sens. Ni tués, ni blessés. C’était avant tout notre principal objectif en dehors de celui de réussir les missions.
    Pour ceux que l’aventure contractor intéresse il est impératif de bien maitriser l’anglais. Un cv à rallonge n’est pas utile, ni des états de services dignes des productions hollywoodiennes. Mais des gens sensés, francs et calmes, sains de corps et d’esprits, acceptant bien souvent des conditions d’inconforts notoires, avec un relationnel pour le travail en équipe aiguisé.
    Un certain nombre de candidats souhaitent passer par des centres de formation, soit. Mais sur le terrain, il est important de tous parler le même langage. Pour ma part, les stages contractors que propose Secopex semble tenir la route.
    Voilà ce que l’on peut dire de ce métier en souhaitant vivement une sélection draconienne tant du côté contrator que du côté des sociétés qui proposent ce type de prestations. Cela ne peut être que bénéfique dans un avenir que l’on souhaite tous proche.
    Cdlt.
    Max

    • en reconversion je travail sur mon CV et lettre de motivation, je pense contacter GEOS et SECOPEX, quelqu’un connait ces sociétés ? mentalités, moyens matériel, salaires.... 15 ans de service au 1er RPIMA Tireur d’Elite Haute Précision, spéciliste dépiégeur - saboteur. peut être d’autre boite à me conseiller je suis à votre écoute. Les missions sont elles longues genre 4 à 6 mois ? ma femme veut bien que je devienne contractor mais niveau absence + 3 mois d’affiler c’est dur plusieurs fois dans l’année c’est pas un probleme mais avec retour au bercail de temps en temps ! merci pour vos éclaircissements

      • Profession : mercenaire français en Irak 26 juillet 2009 19:52, par Heroldir

        Messieurs, bonsoir a tous, Je vais essayer d’ètre concis. Je pense depuis pas mal de temps à partir en irak pour travailller, c’est par hasard que je suis tomber sur ce site ce qui m’a permis de me rendre compte du niveaux, de l’expérience
        ainsi que des formations militaires des futurs partants ou des rentrents.
        Ma question est la suivante : Ai je les compétences suvisantes pour pouvoir trouver un job dans ce milieu ?
        J’ai 44 ans je sais.... J’ai éffectué ma formation militaire au sein d’un regiment ce combat de l’armmée israelienne ce qui me donne une certaine éxpérience de la culture, de la langue et des méthodes de combats moyenne-orientale....
        En ce qui concerne la partie civile, J’ai eu l’ocasion d’éffectuer des missions de P.R pour plusieur politiques.
        Je peux rajouter que je parle plusieur langues.
        Apres ce bref résumer de mes "capacités" Penser vous que cela vaille la peine de continuer à chercher un job dans cette direction ?
        Je vous remercie par avance de votre réponse, et s’il s’avérait quelle fut positive, auriez- vous l’amabilté de bien vouloir m’expliquer, la marche à suivre.
        Cordialement votre F.S

  • Profession : mercenaire français en Irak 11 août 2009 11:27, par wright

    bonjour a tous
    ancien militaire aussi de 20 annees 2REP 13DBLE
    1 REC
    je fais souvent les sites afin de repartir mmais je m apercois que bcp se font la mane du pognon avec leur formation de 1 semaine a 1500 ou 2000 eu en faisant croire que l on peu acquerir la foi du combat en 1 OU 2 semaines
    pigeon moyen bien content pour eux mais quand on sort de l armee on se retrouve plus agent de securite a pas cher
    avec des immigres qui ne savent pas lire et ecrire
    sinon qd vous postuler la soi disant boite se fait des contrats avec vos cv mefier vous on est les oranges juteuses pour ces gens qui pour bcp etaient a l armee dans des burreaux a paris et autres
    mr wright

  • Profession : mercenaire français en Irak 18 août 2009 20:04, par flo49

    bonjour,voila j’ai lu tous vos commentaires mais j’en suis pas plus avancer car tous le monde demander des infos et personnes ne donnent vraiment de bon conseils. et je ne trouve rien sur internet donc voila si qlq pouvait me donner des adresses pour des renseignements plus complets sa serait de simpa de votre part.

    flo 3eme rima

  • Profession : mercenaire français en Irak 20 août 2009 18:26, par KRAPS

    Bonjour à tous j’ai parcouru avec un vif interêt vos interventions sur le métier de mercenaire mais aussi de la sécurité en générale.

    Questions / The Question ;

    - Faut-il obligatoirement être un ancien militaire d’au moins 2 ans et plus de carrière, pour aller dans la PR ou le mercenariat ?

    - Je pratique les sports de combats, et j’enseigne déjà depuis plus de 17 ans les methodes de self-défense pro avec et sans armes, je pratique le tir (4ème et 1ère catégorie) le snipe...Je suis un très grand sportif (plongée, chasse sous-marine, musculation, course à pied et d’orientation en milieu montagne et autres, vtt, varape, escalade, grappling, boxes, canoé etc... (je précise dut à ma profession bien sûr). Par conséquent ai-je une chance d’intégrer une équipe SP ou Mercenariat ?

    - Je décide d’intégrer un ou plusieurs stages chez SECOPEX, pensez-vous que je puisse après faire valoir mes préstations ?

    - J’ai cotoyé dans le cadre professionnel et extra pro, en france et à l’étranger des anciens para, sas, légionnaires...Ils sont affirmatif, c’est sur le terrain que tu vois l’homme et non sur un bout de papier, qu’en pensez-vous ?

    - Y a t-il un âge pour le mercenariat ou autres job sécurité ?

    Cordialement
    KRAPS

  • il y a un forum avec pas mal d’explications c’est sprp.com

  • Profession : mercenaire français en Irak 3 octobre 2010 21:15, par etwas

    Il faut toutefois préciser que les mercenaires sont des "combattants irréguliers" pour le Droit International. Par conséquent de nombreux pays ont tendance à les recruter mais comme des "consultants", c’est-à-dire qu’ils sont payés à la même échelle que les "combattants dits légaux". Et ce pour une très bonne raison : la protection du Droit International accordée aux combattants irréguliers est très faible, et du coup l’assimilation comme consultant permet de protéger les personnes recrutées.
    Un petit exemple, un soldat (entre ici combattant régulier se battant pour son propre pays, même si cela est légèrement caricatural et pas tout à fait précis) bénéficie en vertu des accords et traités internationaux d’une "certaine assurance" d’être bien traité s’il est fait prisonnier ; ce qui n’est pas le cas des mercenaires.

    Je tenais juste à dire cela pour que les éventuelles têtes brulées en quête d’aventure y réfléchissent à deux fois avant de s’aventurer sur cette voie.