mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Les satellites militaires de communication privatisés ?

Les satellites militaires de communication privatisés ?

Matthieu Dailly, NetEco.com

lundi 6 juillet 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Dès 2011, les satellites militaires français de télécommunications sécurisées pourraient devenir la propriété de sociétés privées telles qu’Astrium (filiale d’EADS) ou Thalès. Selon le site Lesmotsontunsens.com qui relaye l’information révélée, mercredi 1er juillet 2009, par le quotidien satirique Le Canard Enchainé (qui ne possède pas d’édition en ligne), cette opération pourrait rapporter 400 millions d’euros à l’État, dans le cadre de la loi de programmation militaire 2009-2014.

« La maîtrise de nos communications, c’était un principe gravé dans le marbre », s’insurge un général trois étoiles interrogé par Le Canard Enchainé. Les satellites concernés, qui auraient nécessité un investissement de plusieurs milliards d’euros depuis 1980, assurent, jusqu’à présent, les communications militaires cryptées entre le commandement et les soldats. Afin de continuer à exercer son devoir, l’État pourrait désormais avoir à les louer. Le site Lesmotsontunsens.com s’interroge : « peut-on prendre une telle décision sans l’intervention du parlement ? Qui sera responsable, en cas de bug, lors d’opérations de guerre ? Comment le ’secret-défense’ peut-il être assuré... par un simple contrat commercial ? ».


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :