lundi 11 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Pékin appelle la communauté internationale à s’unir contre le (...)

Pékin appelle la communauté internationale à s’unir contre le terrorisme

AFP

jeudi 9 juillet 2009, sélectionné par Spyworld

logo

La Chine a appelé jeudi la communauté internationale à s’unir contre le terrorisme, quatre jours après les sanglantes émeutes d’Urumqi, qu’elle avait imputées aux séparatistes ouïghours en exil.

"Le terrorisme est l’ennemi de la communauté internationale dans son ensemble", a déclaré Qin Gang, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

"Les trois forces —l’extrémisme, le séparatisme et le terrorisme— sont un fléau pour la Chine et d’autres pays de la région", a-t-il dit lors d’un point de presse régulier.

"La Chine a toujours soutenu et pris part à la coopération internationale dans l’antiterrorisme", a-t-il ajouté, "y compris dans le cadre des Nations unies et dans (celui de) notre coopération avec les pays voisins".

"Mais, en ce qui concerne les séparatistes en Chine, qui font partie de ces trois forces, nous avons des preuves que ces personnes ont été entraînées à l’étranger, y compris par al-Qaïda, et qu’elles ont des contacts avec les forces terroristes à l’étranger".

En début de semaine, les médias officiels chinois ont largement repris une déclaration du gouvernement régional du Xinjiang accusant le Congrès mondial ouïghour, dirigé par la dissidente en exil Rebiya Kadeer, d’avoir fomenté les violences de dimanche.

Celles-ci ont fait au moins 156 morts, selon un bilan officiel, et un millier de blessés, et ont mis aux prises les Ouïghours, des turcophones musulmans, et des Hans, ethnie majoritaire en Chine.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :