vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Le programme de surveillance de George W. Bush était démesuré

Le programme de surveillance de George W. Bush était démesuré

AP

dimanche 12 juillet 2009, sélectionné par Spyworld

logo

L’administration Bush avait mis au point un programme de surveillance sans précédent pour compiler des montagnes d’informations, bien au-delà des écoutes qui avaient été reconnues jusqu’ici, d’après un rapport d’inspection rendu public vendredi.

Cinq inspecteurs se sont interrogés sur la légalité du dispositif, mais en protégeant les détails de l’opération, encore trop secrets pour être révélés. George Bush avait engagé ce programme après le 11-Septembre.

Peu de responsables étaient réellement au courant de l’ampleur de ce programme, et moins encore l’ont paraphé. John Yoo, conseiller légal du ministre de la Justice John Ashcroft, est particulièrement pointé du doigt pour ses notes justifiant le programme. Ashcroft ne savait rien de ce qu’il avait autorisé jusqu’en mars 2004, deux ans et demi après le lancement du dispositif de surveillance.

La plupart des opérations du "programme de surveillance présidentielle" n’avaient pas de rapport avec le terrorisme. Mais elles auraient permis de recueillir des informations précieuses selon le FBI.

Cinq anciens de l’administration Bush ont refusé de répondre à l’enquête, dont l’ancien directeur de la CIA Gorge Tenet. Son successeur Leon Panetta a demandé la fin de ce programme jamais soumis aux parlementaires.

Le gouvernement Bush a seulement reconnu avoir intercepté des communications passant par les réseaux téléphoniques américains.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :