mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > La CIA avait planifié de capturer ou de tuer des membres d’Al-Quaïda

La CIA avait planifié de capturer ou de tuer des membres d’Al-Quaïda

AFP

lundi 13 juillet 2009, sélectionné par Spyworld

logo

L’agence de renseignement américaine (CIA) avait un programme secret destiné à capturer ou tuer des membres du réseau terroriste Al-Quaïda, mais ce programme a été interrompu par le nouveau directeur de l’agence Leon Panetta, a révélé dimanche le Wall Street Journal.

Citant d’anciens responsables de l’agence de renseignement, sans les nommer, le quotidien économique indique que la nature précise de ce programme hautement confidentiel est restée floue, et que la CIA ne souhaitait pas faire de commentaire sur son contenu.

Selon des responsables de l’administration actuelle et de l’administration précédente, la CIA a mis des fonds dans la planification et probablement dans l’entraînement d’agents pour cette mission, poursuit le quotidien.

Mais l’initiative n’était pas complètement opérationnelle lorsque le nouveau directeur Leon Panetta a mis fin au programme après en avoir eu connaissance le 23 juin, selon le WSJ.

Citant trois agents du renseignement, sous couvert d’anonymat, le Wall Street Journal précise qu’en 2001 la CIA avait aussi examiné la possibilité de mener des assassinats ciblés contre les chefs d’Al-Quaïda. Mais, selon le quotidien, cette option a marqué le pas au bout de six mois.

Ni M. Panetta ni des membres du Congrès n’ont donné de détails sur ce programme.

Le député républicain Pete Hoekstra, membre de la commission du renseignement à la Chambre des représentants, a néanmoins déclaré que peu de moyens avaient été dépensés en vue de cette mission - plutôt un million de dollars, que 50 millions, a-t-il dit.

Samedi, le site internet du New York Times (NYT) a révélé que l’ancien vice-président des Etats-Unis Dick Cheney a ordonné à la CIA de cacher au Congrès pendant huit ans des informations concernant un programme antiterroriste.

Leon Panetta, qui a mis fin au programme après en avoir eu connaissance, avait mis en avant devant les commissions du renseignement du Sénat et de la Chambre des représentants le rôle joué par Dick Cheney dans cette affaire, a indiqué le NYT, qui n’a pas précisé la nature de ce programme.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :