dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > Risque d’espionnage : fuite des frappes au clavier dans les prises de (...)

Risque d’espionnage : fuite des frappes au clavier dans les prises de courant

Jean-Charles Condo, Branchez-vous.com

mardi 14 juillet 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Selon une étude réalisée par des chercheurs en sécurité, des équipements peu coûteux permettraient de lire à distance, dans le réseau d’alimentation électrique, les caractères frappés sur certains claviers.

Les chercheurs Andrea Barisani et Daniele Bianco, de la firme Inverse Path, affirment qu’ils ont pu lire les caractères qui étaient frappés sur un clavier PS/2 jusqu’à une distance de 15 mètres.

Les chercheurs expliquent que, dans les claviers de type PS/2, les fils électriques sont près les uns des autres et qu’ils sont faiblement isolés, ce qui permettrait l’induction des données dans le fil de mise à la terre. La fuite des données - mesurées comme des variations de voltage - serait ensuite transmise vers les fils de mise à la terre de la prise de courant, et pourraient être détectée à une certaine distance avec des appareils relativement communs et peu coûteux.

D’après la BBC, les claviers de type PS/2 faciliteraient ce type d’écoute électronique car les données sont transmises un bit à la fois, et à une cadence relativement faible.

« Le signal carré du PS/2 est conservé avec une bonne qualité... et peut être décodé vers les informations originales de frappes au clavier », indiquent Andrea Barisani et Daniele Bianco sur le site de la BBC.

Les deux chercheurs feront une démonstration d’espionnage à distance grâce aux fuites dans les prises de courant lors du congrès Black Hat qui se tiendra à Las Vegas, du 25 au 30 juillet 2009.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :