mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Tirs de missile russes en Arctique : surprise totale pour l’ABM (...)

Tirs de missile russes en Arctique : surprise totale pour l’ABM américain (renseignements)

RIA Novosti

mercredi 15 juillet 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Le fait que deux sous-marins stratégiques russes aient effectué des tirs depuis la région du Pôle Nord a été une surprise totale pour les moyens de pré-alerte des Etats-Unis et de l’OTAN, a annoncé mercredi à RIA Novosti une source haut placée au sein des renseignements russes.

Deux lanceurs d’engins stratégiques de la Flotte du Nord, l’Ekaterinbourg et le Bryansk (Delta IV d’après la classification de l’OTAN) ont réalisé les 13-14 juillet des tirs de missile sur les polygones de Koura (Kamtchatka, Extrême-Orient) et de Tchija (mer Blanche), sur des trajectoires respectivement balistique et courbe.

"A n’en pas douter la défense antimissile américaine a enregistré ces lancements mais la région (Pole Nord) à partir de laquelle ils ont été effectués a été une surprise totale pour elle", a expliqué l’interlocuteur.

Selon la source, les sous-marins, en remontant à la surface, ont préalablement brisé avec leurs coques les glaces pluriannuelles pour tirer ensuite en plongée.

La région arctique recouverte de glaces où sont arrivés à l’heure désignée les sous-marins stratégiques avait été fermée à la surveillance étrangère par des sous-marins polyvalents de la Flotte du Nord. Résultat, les Américains n’étaient pas informées de la présence de sous-marins dans la région.

"Les moyens de contrôle spatiaux américains, comme élément de la DCA, sont impuissants à contrôler la présence de sous-marins sous les glaces de l’Arctique", a précisé la source.

D’autre part, la région des glaces permet de réduire notablement le temps de vol des missiles et garantit leur invisibilité pour les systèmes de poursuite.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :