jeudi 14 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Un Secret défense en lambeau …

Un Secret défense en lambeau …

Pascal Junghans, Le blog Intelligence économique, la Tribune

vendredi 17 juillet 2009, sélectionné par Spyworld

logo

…. des agents en danger et nos bonnes relations avec les “services” alliés en quenouille. C’est ce que la loi votée aujourd’hui par le Parlement veut arrêter.

La DGSE a eu toutes les peines du monde pour que les juges d’Huy et Pons n’auditionnent pas “Antoine”, l’agent de la DGSE, qui a “traité” Imad Lahoud et a été le premier à écrire noir sur blanc que les listings Cleartsream étaient bidon. La DGSE n’avait qu’une terreur, c’est que les juges outrepassent le secret défense pour auditionner “Antoine”. Car, nous pouvons le révéler, “Antoine” était alors chef de poste à Téhéran. Et la DGSE sait très bien que son nom aurait alors été livré à tout vent. “Antoine”, officier de premier ordre, aurait vu sa vie menacée. Et avec lui celle de ses sources dans un pays réputé pour sa paranoïa. Clotilde Reiss, l’étudiante qui croupit en ce moment dans les geôles des mollahs en sait quelque chose. Le Secret défense devait être préservé.

Lire la suite


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :