mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Moscou-Washington : de vastes perspectives de coopération militaire (...)

Moscou-Washington : de vastes perspectives de coopération militaire (Pentagone)

RIA Novosti

vendredi 31 juillet 2009, sélectionné par Spyworld

logo

De vastes perspectives s’ouvrent à la coopération militaire entre la Russie et les Etats-Unis, selon les responsables du Pentagone.

"Il s’agit en premier lieu de l’Afghanistan. Moscou manifeste de sérieuses intentions et ses propositions semblent sincères. La Russie constituera un élément important de l’opération internationale en Afghanistan où elle pourrait contribuer au rétablissement de l’infrastructure, soutenir les processus politiques et apporter son concours à l’armée et à la police afghanes", a déclaré jeudi Alexander Vershbow, sous-secrétaire d’Etat américain à la Défense chargé de la sécurité internationale, lors de débats à la Chambre des représentants du Congrès.

A titre d’exemple, il a cité le centre de formation de policiers antidrogue afghans implanté à l’aéroport de Moscou Domodedovo dans le cadre du programme antinarcotique du Conseil Russie-OTAN. "Ce programme porte déjà ses fruits et nous envisageons de multiplier les initiatives de ce genre", a souligné M. Vershbow.

D’après lui, la coopération militaire directe entre Moscou et Washington doit devenir permanente. "Lors du sommet russo-américain de juillet, les chefs d’états-majors des deux pays ont signé un document définissant un nouveau format de coopération militaire. Fondé sur le pragmatisme, l’avantage mutuel et la synchronisation des efforts entre la Russie et l’OTAN, ce format est susceptible de modifier l’essence de nos relations. Le document signé à Moscou aidera à élever le niveau de l’entente entre les représentants des forces armées américaines et russes", a souligné le sous-secrétaire d’Etat à la défense.

Son avis est partagé par un autre participant aux débats, le vice-amiral James Winfield, responsable de la planification stratégique et des affaires politiques au Comité unifié des chefs d’états-majors.

"Nous serions heureux de prendre part aux exercices militaires organisés par la Russie et ses partenaires. Les exercices des forces armées contribuent sans conteste à renforcer les relations", a fait savoir le vice-amiral.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :