jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Panetta, le patron de l’agence, veut faire cesser les (...)

Panetta, le patron de l’agence, veut faire cesser les critiques

Jean-Louis Pourtet, RFI

lundi 3 août 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Leon Panetta, directeur de la CIA, s’inquiète de la poursuite des critiques sur les pratiques de la centrale américaine du renseignement. Dans une tribune publiée ce samedi sur le site du Washington Post, Leon Panetta insiste sur la nécessité de rétablir un climat de confiance avec les parlementaires.

Dans cette tribune libre, Leon Panetta déplore les critiques adressées par le Congrès à la CIA pour ses activités durant l’administration Bush. « Cela, dit-il, appartient au passé ». « Dès son arrivée au pouvoir, rappelle-t-il, l’administration Obama a mis fin à certaines pratiques controversées. La CIA n’a plus de prisons secrètes à l’étranger, et n’utilise plus des méthodes d’interrogatoire musclé. En dépit de cela, ajoute le directeur de l’agence de renseignement, mes services continuent de payer pour les erreurs du passé. Cela crée au Congrès un climat de suspicion qui dessert nos intérêts nationaux ».

Leon Panetta souhaite établir avec les parlementaires, un dialogue basé sur la confiance qu’il juge essentiel pour que la CIA puisse accomplir sa triple mission : collecte de renseignements, analyses et opérations clandestines. « Il faut trouver, dit-il, un équilibre entre le rôle de surveillant du Congrès et la responsabilité de la CIA de défendre l’Amérique ». « Nous sommes un pays en guerre dans un monde dangereux, et un bon service de renseignement est vital pour nous tous » écrit Leon Panetta, ajoutant « c’est sur cela que nous devrions nous concentrer ».


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :