dimanche 10 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Hommage au soldat français tué en Afghanistan

Hommage au soldat français tué en Afghanistan

C.P., le Figaro, avec AFP

jeudi 6 août 2009, sélectionné par Spyworld

logo

A Vannes, le ministre de la Défense, Hervé Morin, a accordé à titre posthume la Légion d’honneur à Anthony Bodin, tué en Afghanistan le 1er août.

Le ministre de la Défense, Hervé Morin, a rendu hommage jeudi au caporal Anthony Bodin, le jeune soldat français tué le 1er août dans une embuscade en Afghanistan. La cérémonie s’est déroulée au 3è Régiment d’infanterie de marine à Vannes, auquel appartenait la victime. Entouré de la famille du militaire et d’Elrick Irastorza, le chef d’état-major de l’armée de terre, le ministre de la Défense a élevé le jeune soldat au grade de caporal-chef et lui a remis, à titre posthume, les insignes de la Légion d’honneur.

Dans son éloge funèbre, Hervé Morin a rendu hommage à la bravoure des soldats qui se battent pour la France et a rappelé l’intérêt de la mission française en Afghanistan. « Malraux disait que la France est la France lorsqu’elle assume une part de la noblesse du monde. Vous êtes tombé, à votre poste, pour cette idée alors que vous protégiez vos camarades blessés lors d’une mission d’aide aux populations civiles afghanes, et en cela fidèle à votre engagement de soldat » a-t-il déclaré. Les obsèques d’Anthony Bodin ont lieu dans l’après-midi à Dinan, d’où il est originaire.

Le jeune soldat, âgé de 22 ans, a été tué lors d’une attaque d’insurgés pendant une opération de soutien à l’armée afghane au nord-est de Kaboul. Deux de ses camarades ont également été blessés. Anthony Bodin était en Afghanistan depuis moins de trois semaines au moment de l’embuscade. Il est le 29ème soldat français à trouver la mort en Afghanistan depuis le déploiement de l’armée française en 2001.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :