jeudi 14 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > France > Gendarmerie - Le renseignement a son officier

Gendarmerie - Le renseignement a son officier

Sudouest.com

lundi 17 août 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Le groupement de gendarmerie du Lot-et-Garonne a créé un poste dévoué exclusivement aux renseignements, à l’instar de ce qui existe dans « la maison d’en face », à la police, au sein du Sdig (Service départemental d’information générale, anciennement les RG).

Cette mission stratégique a été confiée au capitaine Delphine Séguier, 31 ans, qui a posé ses valises début août.

Le pendant des RG

« Les gendarmes ont toujours fait du renseignement. Cette création de poste répond simplement à la volonté très récente de la gendarmerie d’avoir un officier chargé de coordonner l’activité et de centraliser les informations récoltées ; cela dans un souci légitime d’efficacité », précise l’intéressée.

Le capitaine Séguier, qui arrive de Lisieux dans le Calvados, où elle occupait le poste de commandant en second de la compagnie, va donc régulièrement être amenée à aller sur le terrain, « à rencontrer les gens ».

Cette Marseillaise, depuis six ans dans la gendarmerie, pourra compter, dans le cadre de sa mission, sur un solide bagage universitaire : avant de suivre les cours de l’EOGN (École d’officiers de la gendarmerie nationale) à Melun en 2003, Delphine Séguier a obtenu une maîtrise en carrière judiciaire et criminelle, un DEA en théorie juridique et un DESS en droit et stratégie de la sécurité.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :