mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Tests nord-coréens : la Russie déploie des missiles en Extrême-Orient (...)

Tests nord-coréens : la Russie déploie des missiles en Extrême-Orient (état-major)

RIA Novosti

mercredi 26 août 2009, sélectionné par Spyworld

logo

La Russie a déployé des missiles de DCA S-400 en Extrême-Orient et envisage de les utiliser pour garantir sa sécurité en raison des tirs de missiles effectués par la Corée du Nord, a déclaré mercredi devant les journalistes le chef de l’Etat-major général des Forces armées russes Nikolaï Makarov.

"Nous avons d’ores et déjà déployé en Extrême-Orient une division de missiles S-400.

Ces mesures sont préventives et sont destinées à assurer notre sécurité en cas de tirs ratés de missiles nord-coréens et à éviter la retombée de fragments sur le territoire de la Russie", a expliqué le général Makarov.

Selon le militaire, la partie russe est préoccupée par le fait que le polygone nord-coréen sur lequel sont effectués les essais se trouve à proximité immédiate des frontières de la Russie.

"Nous prenons et nous prendrons des mesures adéquates pour nous prémunir contre d’éventuels tirs ratés, notamment de missiles", a précisé Nikolaï Makarov.

Interrogé sur la réalité du déclenchement des tirs de S-400 à cette fin, le général a répondu par l’affirmative. La première division de S-400 a été placée en disponibilité permanente le 6 août 2007. Chaque année, les forces de DCA recevront en dotation un à deux régiments équipés de ce type de systèmes. A l’heure actuelle les performances des systèmes de DCA S-400 "Triumph" sont deux fois supérieures à celles des systèmes de la génération précédente.

Chaque système de DCA peut frapper 10 cibles avec 20 missiles. Les systèmes S-400 "Triumph" permettent d’organiser la défense échelonnée des sites contre une attaque aérienne massive. La vitesse des missiles atteint 4.800 mètres seconde et leur rayon d’action est de 400 km à une altitude de 30 km. En outre la portée minimum est de 2 km à une altitude de 100 m. Ils peuvent être mis en position de combat en l’espace de 5-10 mn.

Toutes les procédures sont automatisées - découverte, accompagnement du tir, répartition des cibles entre les installations de DCA, interception, choix du type de missile, évaluation des résultats du tir, etc.

Une division de S-400 peut comprendre six installations de tir.

Le prix d’une division est d’environ 200 millions de dollars.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :