lundi 18 décembre 2017

Accueil du site > Intelligence économique > Veolia Environnement intensifie sa veille

Veolia Environnement intensifie sa veille

Dominique Filippone, JDN Solutions

jeudi 1er décembre 2005, sélectionné par Spyworld

Le fournisseur de services en matière de développement durable, optimise ses activités de veille en se dotant de plusieurs modules de la solution d’intelligence économique de l’éditeur Digimind.

Le groupe Veolia Environnement (anciennement Générale des Eaux) est présent sur 4 marchés distincts que sont la distribution et le traitement de l’eau, le traitement et la valorisation des déchets, les services énergétiques, ainsi que le transport.

Afin de surveiller les évolutions de la réglementation et réaliser une veille technologique sur ses multiples secteurs d’activité, la direction de la recherche du groupe (600 collaborateurs dont 300 chercheurs et 300 experts techniques) s’appuie depuis avril dernier sur les solutions de veille de l’éditeur Digimind.

"Si l’Internet donne accès à d’innombrables sources d’informations, nous étions à la recherche d’une solution capable de le scruter de façon automatisée" fait savoir Olivier Gautier, responsable de la cellule de veille (10 personnes) au sein de la direction de la recherche de Veolia Environnement.

"L’outil de veille de Digimind permet notamment de surveiller et de collecter les informations relatives à 70 de nos concurrents", précise le responsable. Ce sont les modules Tracker , Manager et Publisher qui ont ainsi été choisis. Le module Tracker permet "une veille pertinente d’un ensemble de sites Web et de leurs contenus". Le module Manager intègre lui les fonctions de choix, de validation et de stockage de l’information récoltée, tandis que celui baptisé Publisher autorise "la personnalisation de l’export d’informations selon des critères de mises en forme préalablement définies", en générant de façon automatique une newsletter.

Un benchmark de solutions a précédé le choix de la solution, et a été complété par les multiples avis recueillis auprès de responsables de cellules de veille d’autres grands groupes appartenant à des secteurs aussi variés que la chimie, la pharmacie ou encore l’assurance.

"Le monde de la veille forme un microcosme, où les acteurs acceptent de collaborer facilement entre eux et n’hésitent pas à s’échanger à la fois opinions et expériences, notamment sur les solutions de veille existantes", indique Olivier Gautier.

Pour autant, la mise en place d’une solution de veille ne constitue en aucun cas une fin en soit et nécessitera certains ajustements.

D’une part, "la veille ne repose pas uniquement sur des informations issues de l’Internet mais sur celles qui sont également repérées et ajoutées manuellement par nos veilleurs". D’autre part : "certaines informations repérées par le module Tracker puis insérées dans le module Manager pourront être retirées in fine, car sujettes, comme tant d’autres, à une validation interne avant d’éditer notre newsletter à l’aide de l’outil Publisher. "

De plus, la mise en place de ce type de solution confronte les membres de la cellule à un paradoxe du temps de recherche : "bien que le temps passé à rechercher l’information diminue, celui consacré à leur validation augmente, pour devenir conséquent au regard de la masse d’informations à traiter", analyse Olivier Gautier.

D’un point de vue technique, l’application de veille est installée sur un serveur dédié, piloté directement par Digimind et fournit via un mode hébergé. De même, les opérations de maintenance éventuelles sont entièrement assurées par l’éditeur.

L’implémentation de la solution s’est déroulée sans soucis techniques particuliers, et a été précédé classiquement d’une phase de tests et de paramétrages entre les mois de février et mars 2005. "La phase de tests a été concluante, malgré de petites améliorations effectuées du point de vue de l’ergonomie, et un contrat de trois mois a été signé dans la foulée, reconduit ensuite pour un an, soit jusqu’à l’été 2006, date à laquelle nous étudierons le retour sur investissement".

Si la solution a nécessité une dépense de plusieurs milliers d’euros, ce coût initial -loin d’être uniquement engendré par la seule acquisition du logiciel et de sa licence- a été démultiplié : "il est important de ne pas sous estimer les coûts supplémentaires comme ceux liés à la formation et à la personnalisation de l’outil".

Et Olivier Gautier de conclure : "notre activité peut être considérée comme celle d’un prestataire interne dans une démarche de client fournisseur visant à répondre à tout type de demandes, et à assurer un niveau de qualité de service aux collaborateurs qui nous sollicitent dans leur démarche d’accès à l’information".

Le projet en bref
Entreprise Véolia Environnement
Effectifs 250 000
Secteur d’activité Distribution d’eau, traitement des déchets, énergie et transport
Type de projet Veille concurrentielle, technologique et réglementaire
Solution retenue Digimind (modules Tracker, Manager et Publisher)
Date de lancement du projet mars 2005
Mise en production été 2005

En savoir plus
- L’intelligence économique et la DSI
- 15 solutions de veille au crible


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :