vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Un marchand d’armes belge jugé pour violation de l’embargo (...)

Un marchand d’armes belge jugé pour violation de l’embargo contre l’Iran

AP

dimanche 6 septembre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Un marchand d’armes belge emprisonné aux Etats-Unis pour violation de l’embargo contre l’Iran se présente comme innocent, et a affirmé qu’il travaillait pour les services secrets américains.

Poursuivi pour la vente de pièces détachés d’avions de combat, Jacques Monsieur s’est présenté dans un entretien donné à RFI en 2004 comme un espion. "Je ne suis pas un marchand d’armes ordinaire, parce que ce n’est pas mon activité principale" avait-il déclaré à la radio mondiale. Il soutenait que les ventes d’armes n’étaient qu’une couverture, tandis que l’espionnage lui avait valu d’être détenu en Iran.

Le trafiquant, domicilié en France, dit être en relation avec certains services de renseignements américains, mais sans préciser le nom de l’agence. Il est poursuivi avec un ressortissant iranien également résident sur le sol français, Dara Fotouhi, pour achat et vente d’éléments de chasseurs F-5.

L’audience aura lieu jeudi prochain à Mobile, Alabama, la ville où a été effectuée la transaction financière. Monsieur risque 20 ans de prison.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :