dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > Un seul mot de passe pour 56% des Français

Un seul mot de passe pour 56% des Français

Nouvelobs.com

lundi 7 septembre 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Plus de la moitié des internautes français utilisent un mot de passe unique pour l’ensemble des sites auxquels ils sont inscrits. Des mots de passe souvent évidents.

Selon une analyse menée par l’éditeur PC Tools, plus de la moitié des internautes français (56%) n’utilisent qu’un seul mot de passe sur l’ensemble des sites sur lesquels ils sont inscrits. Ils sont donc une majorité à compromettre leur identité numérique afin de ne pas s’encombrer la mémoire, par négligence, par manque d’imagination, ou par inconscience du danger.

Les hommes moins prudents

A l’échelle internationale l’analyse révèle que les français sont plus imprudents que leur voisin du Bénélux, dont 45% tout de même utilisent un seul mot de passe. Ils sont 35% au Royaume-Uni, 31% en Australie, et seulement 16% en Allemagne. L’étude révèle un écart surprenant entre hommes et femmes à ce sujet. 47% des hommes utilisent le même mot de passe contre 26% des femmes. En revanche, toujours selon l’étude de PC Tools, seuls 5% des Français naviguent sur le net sans protection, type anti-virus, et 68% utilisent les mises à jour automatiques.

Des jeux de mots de passe évidents

Selon une étude américaine publiée en février dans Information Week, plus d’un quart des internautes (16%) choisissent tout simplement un prénom pour mot de passe, souvent le leur ou celui de leurs enfants. L’étude statistique du fichier de 28.000 mots de passe "crackés" par un pirate et publiés sur la Toile ont révélé l’imprudence des internautes. Les victimes utilisent pour la plupart des mots de passe évidents, qui sont stockés puis générés par les logiciels malveillants créés par les pirates.

Toujours selon cette étude, 14% des internautes se fient à une simple suite mnémotechnique sur le clavier du type "1234", "12345678" ou "QWERTY" pour un clavier anglais, "AZERTY" quand c’est un européen. 5%, particulièrement les plus jeunes, retiennent une émission de télévision ou un héros de série pour leur mot de passe.

4% se contentent de choisir le mot "password" (mot de passe), avec parfois une variation subtile du type "password1", qui n’arrête guère les pirates.

3% sont en rébellion, choisissant un message rageur : "I don’t care" ("je m’en fiche", en français), "Whatever" ("n’importe quoi", en français), "Yes" ou "No".

Autant sélectionnent des expressions sentimentales du genre "Iloveyou" (je t’aime) mais il y a aussi "Ihateyou" (je te déteste).

Comment choisir son mot de passe ?

Le célèbre éditeur de logiciel anti-virus Symantec donne des conseils simples pour choisir son mot de passe. Plus il est long, plus il comporte de caractères exotiques, plus il est renouvelé, sans faire référence à un mot, encore moins au nom du propriétaire ou d’un proche, et plus le pirate mettra du temps à le trouver. Il ne faut pas le noter ni le conserver sur un fichier de son ordinateur, bien entendu, mais attention à ne pas l’oublier. L’idéal serait d’utiliser un générateur de mot de passe, selon le site du créateur de Norton, de sorte qu’il ne soit pas intelligible. Mais cela demande un effort plus important pour le mémoriser, ce qui réduit le nombre de mots de passe utilisés.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :